twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appels internationaux entrants : L’ODSENT dénonce les 50% alloués à Global Voice

mardi 7 septembre 2010

L’Organisation des distributeurs de services numériques et des télécommunications (ODSENT) dénonce la part réservées à Global Voice dans les recettes qui seront tirées des appels internationaux entrants dont il a la charge de la gestion depuis le 1er août. Celle-ci est de 50%, soit 300 milliards de francs CFA au bout de cinq ans.L’ODSENT assimile à une catastrophe les 300 milliards de francs CFA auxquels Global Voice a droit en contrepartie de la gestion, durant cinq ans, des appels internationaux entrants. Les membres de ladite organisation prennent l’ARTP pour responsable de cette situation, lui reprochant un manque de professionnalisme.

L’ODSENT était en conférence de presse, mardi 7 septembre, sur le thème : « Le nouvel environnement des télécommunications au Sénégal : enjeux et perspectives ». Au cours de la rencontre, ses membres ont dénoncé le « manque d’expertise » de l’ARTP.

« C’est une catastrophe que l’ARTP soit aujourd’hui au dessous d’un opérateur pour faute de moyens. Si (l’ARTP) a évoqué effectivement ce manque de moyens, nous dénonçons cette attitude dépourvue de professionnalisme et d’expertise », a lancé Bassirou Cissé, le président de l’ODSENT.

Le contrat de cinq ans qui lie l’Etat, à travers l’ARTP, et Global Voice est jugé inopportun par M. Cissé et ses camarades. Ceux-ci estiment qu’un contrat d’une année permettrait à l’ARTP de préparer son autonomie administrative, technologique et matérielle en recourant aux compétences nationales.

Global Voice a signé un contrat de cinq années avec l’Etat du Sénégal pour la gestion des appels internationaux entrants. En moyenne, ce contrat lui permet de gagner 50% des recettes en jeu mensuellement, soit 5 milliards de francs CFA. Ce qui fait qu’au bout des 60 mois que durera le bail, Global Voice devrait encaisser 300 milliards.

Youssouph Badji

(Source : Kanal150, 7 septembre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)