twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appels entrants : La famille Mbaye fait perdre plus de 48 milliards de FCFA au Trésor public

vendredi 8 juin 2012

Abdoul Mbaye, Cheikh Tidiane Mbaye, Abdou Aziz Mbaye. Ils sont successivement premier Ministre, Directeur Général de la Sonatel et Directeur de Cabinet du président de la République. Chacun parmi ces trois « Mbayéne » a joué un rôle dans le processus d’annulation du décret des appels entrants. Ils privent ainsi à l’Etat du Sénégal 4 milliards de FCFA tous les mois, 48 milliards de FCFA l’année. Une manne financière qui pouvait servir à financer des projets de développement : l’agriculture, la santé, les nouvelles technologies, le sport ...

Mais les Sénégalais devront attendre encore, car Cheikh Tidiane Mbaye le patron de la Sonatel qui a failli devenir premier Ministre, n’en veut pas. Or ce que Cheikh veut, Abdoul le veut. Cause pour laquelle, le premier Directeur Général d’une Société nationale limogé sous le magistère de Macky Sall, a été Ndongo Diao ancien patron de l’Artp. Pendant plusieurs années, Ndongo a tenu tête au Directeur de la Sonatel et à ses lobbies. Pour venger son frère, Abdoul Mbaye a fait limoger Diao dés les premières minutes de l’exercice du pouvoir de Macky Sall. Première bataille remportée par Cheikh Tidiane Mbaye.

La semaine suivante, une réunion s’est tenue entre le Ministre des Finances (ami d’Abdoul Mbaye) et les opérateurs pour supprimer le décret sur les appels entrants. Deuxième round gagné par le Directeur de la Sonatel. Le dernier combat sera d’envoyer Ndongo Diao en prison pour détournement de deniers publics etc... Le schéma est clair.

Par ailleurs, des tractations sont menées pour ne pas payer Global Voice Group qui court derrière plusieurs milliards. Cette société avait fourni son matériel et sa technologie à l’Etat du Sénégal. Global Voice est décidé à recouvrer ses fonds. Mais le plus grave dans cette affaire familiale, c’est que tout se discute à la véranda familiale devant tous les membres de la famille.

Le premier Ministre, Abdoul Mbaye est devenu presque un agent de la Sonatel à la tête du Gouvernement du Sénégal. Le trésor public perd des milliards chaque mois, les sénégalais et les clients de « Orange » trinquent, la Sonatel et France Telecom gagnent, la famille Mbaye jubile. Modou Fall

(Source : Le Dakarois, 8 juin 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)