twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appel d’offres 4G : Qui sera l’heureux élu ?

lundi 16 novembre 2015

C’est officiel, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), vient de lancer l’appel d’offres pour l’attribution de la licence 4G.

Depuis la fin de la phase pilote de la 4G le 31 mars 2015, on attendait encore la suite dans l’attribution de la licence 4G. On en sait un peu plus maintenant. En effet, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) a officiellement lancé le processus d’attribution de la 4G. « Je suis heureux de vous annoncer que l’Etat du Sénégal a décidé de lancer ce lundi 16 novembre 2015 le processus d’attribution des licences 4G. Ce processus fait suite à une période de test sur l’année 2014 qui a permis aux opérateurs de conduire des essais sur cette nouvelle technologie mobile, dans un cadre expérimental », a annoncé Abdou Karim Sall, le directeur général de l’ARTP.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les opérateurs devront se montrer plus convaincants pour décrocher cette grosse cagnotte. Pour rappel, via un communiqué l’ARTP révélait que les propositions faites par les opérateurs n’avaient pas été jugées satisfaisantes. Ce qui avait d’ailleurs occasionné un prolongement de la phase pilote. Mais ce qui est sûr c’est que nos trois opérateurs nationaux n’ont pas dit leur dernier mot. Même si l’Etat du Sénégal a déclaré avoir rejeté l’offre de 26 milliards de francs Cfa des opérateurs pour la 4G, la Sonatel, qui exploite la marque commerciale Orange Sénégal, a réagi, se disant être dans l’attente de l’appel d’offre de l’Etat. De même, Tigo Sénégal « prend acte » et attend le lancement de la procédure.

Mais pourquoi ce gâteau est si convoité ? Selon le DG de l’ARTP, la 4G va incontestablement offrir de nombreux avantages au consommateur sénégalais. Parce que dit-il, le consommateur sénégalais pourra, à partir de son téléphone mobile, bénéficier facilement des applications multimédias dédiées à plusieurs usages. Mieux, la 4G aura des impacts positifs dans plusieurs secteurs économiques et va contribuer fortement à la stratégie numérique de l’Etat.

Oumar Fédior

(Source : Réussir Business, 16 novembre 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)