twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angonix est devenu l’un des trois premiers points d’interconnexion en Afrique

jeudi 17 août 2017

Basé à Luanda en Angola, ce point d’interconnexion s’est illustré en seulement deux ans et est devenu la troisième plus importante plateforme internet du continent.

Il n’y aura point de digitalisation et de transformation numérique sur le continent sans un service d’interconnexion efficace. Il se trouve que Angola Cables, société de télécommunications multinationale qui opère dans la commercialisation des capacités en circuits internationaux pour la voix et les données, a bien compris cela et a tout misé sur ce secteur pour faire de l’Angola un hub régional de technologie sur le continent. Preuve en est, son point d’interconnexion Internet (IPX) Agonix est devenu en l’espace de deux ans seulement, la troisième plus importante plateforme internet du continent. Un communiqué de l’entreprise affirme qu’« avec un pic de trafic à 10,8 Go/s (enregistré en juillet 2017), Angonix est devenu une force compétitive en Angola et dans la région subsaharienne ».

Hub régional

Géré par Angola Cables, Angonix permet aux réseaux mondiaux et locaux, tels que les fournisseurs de service Internet (ISP) et les réseaux de diffusion du contenu (CDN), de s’interconnecter directement pour échanger le trafic Internet. Angonix compte actuellement 17 membres parmi lesquelles des institutions financières leaders, des sociétés de câble et de satellite, des fournisseurs de service Internet, des opérateurs de téléphonie mobile et divers fournisseurs de services de communication opérant sur le continent.

« Nous fournissons un point d’accès physique par lequel les principaux réseaux peuvent se connecter et échanger le trafic avec leurs propres Numéros de système autonome (ASN) », avance Darwin Costa, gestionnaire de projet chez Angonix. Pour ce dernier, c’est justement cela qui rend IXP unique. « En tant qu’IXP neutre, Angonix permet au contenu d’être localisé à des coûts de livraison par octets fortement réduits et offre une meilleure efficacité de routage. Ses offres commerciales comprennent des ports d’appairage Ethernet d’1 Go et d’Ethernet de 10 Go, avec des vitesses de 1 000 Mbps et 10 000 Mbps respectivement », ajoute-t-il.

La croissance digitale en marche

Non sans fierté, Darwin Costa ne manque pas de rappeler l’impact de Angola Cables sur l’amélioration de l’accès Internet en Afrique. « Avec une suite d’atouts stratégiques de communication sur le continent, Angola Cables deviendra le seul porteur capable de relier directement les réseaux des Amériques et de l’Europe à la troisième plus grande plateforme de l’Afrique. Les services d’appairage à distance seront bientôt lancés par lesquels Angonix sera disponible sur d’autres marchés. » Le management de Angola Cables confie que la croissance d’Angonix, lancé en 2015, a dépassé même les prévisions les plus optimistes.

« Notre croissance est une indication que le continent est fin prêt pour la croissance digitale », explique Costa.

Avec Agonix et l’engouement qu’il rencontre, Angola Cables est assuré d’être sur la bonne voie d’autant plus que cet IXP vient compléter une offre plus large. En effet, Angola Cables ambitionne d’interconnecteront les trois continents Amérique du Sud, Amérique du Nord et Afrique à travers SACS et le système de câble Monet ainsi que le centre de données Tier III à Fortaleza voué à interconnecter les systèmes de câbles. Angola Cable gère aussi Angonap, un centre de données neutre situé à Luanda, et le point d’échange de trafic de la société en Angola.

(Source : La Tribune Afrique, 17 août 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)