twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angola : les abus sur les réseaux sociaux figureront dans le nouveau code pénal en cours d’élaboration

jeudi 26 octobre 2017

Le nouveau code pénal, en cours d’élaboration par l’Etat, intègrera des contributions du ministère des télécommunications et des technologies de l’information pour corriger certaines attitudes abusives sur les réseaux sociaux. C’est le ministre, Jose Carvalho Da Rocha qui l’a déclaré, rapporte Jornal de Angola.

Cette actualisation du code pénal, le patron du secteur angolais des TIC et Télécoms souligne qu’elle s’avérait déjà nécessaire au regard des abus qui se multiplient sur les plateformes virtuelles de socialisation.

Entre propagation de fausses nouvelles, injures, publications d’images osées, propos déplacés envers l’Etat, etc, l’autorité indique que le code en vigueur depuis plus de 100 ans, ne correspondait plus à la réalité sociale, aux valeurs et aux principes. La réforme répondra donc efficacement à la grande, moyenne et petite criminalité, et aux nouvelles préoccupations de l’heure.

« Quand les faits sont prouvés, les personnes qui commettent des crimes informatiques devraient être tenues responsables, mais différents mécanismes ont été utilisés pour lutter contre ces crimes car le nouveau code pénal créera un meilleur environnement pour tous ceux qui utilisent les réseaux. », a expliqué José Carvalho da Rocha.

En somme, « en combinant la loi qui existe déjà (loi sur la protection des réseaux de systèmes informatiques), avec toutes les étapes du futur code pénal concernant les crimes qui se produisent dans le monde virtuel, nous aurons un paquet législatif suffisant pour traiter de cette question. », a conclu le ministre des télécoms.

(Source : Agence Ecofin, 26 octobre 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)