twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angola : le parlement étudie un régime d’incitations fiscales et douanières en faveur d’Africell

mercredi 7 juillet 2021

Le gouvernement angolais place de grands espoirs dans Africell pour relancer le dynamisme sur le marché télécoms national. Pour garantir toutes les chances de succès à la nouvelle société télécoms, l’Etat est prêt à lui accorder plusieurs avantages pour les huit prochaines années.

Sur demande du gouvernement, le parlement angolais étudie un régime d’incitations fiscales et douanières en faveur d’Africell, le quatrième opérateur de téléphonie mobile du pays qui a annoncé le lancement de ses opérations en décembre. Si elle est approuvée, la société télécoms pourrait bénéficier d’exonération, fixation et réduction, entre autres, sur le taux de la taxe industrielle, de la taxe sur les investissements en capital, du droit de timbre, de la taxe sur la valeur ajoutée, de la taxe foncière et autres charges pour une période n’excédant pas huit ans.

Selon Ruth Mendes, la présidente de la Commission économique et financière de l’Assemblée nationale, le gouvernement a demandé cette autorisation de défiscalisation pour faciliter l’entrée d’Africell dans le pays. Lors de son intervention à la radio publique angolaise, vendredi 2 juillet, elle a fait savoir que l’allègement fiscal dont bénéficiera Africell dès son démarrage devrait lui permettre de prendre rapidement ses marques auprès des consommateurs et de gagner une valeur sûre au fil des années.

En Angola où bataillent Angola Telecom, Unitel et MS Telecom, le taux de pénétration du mobile n’a cessé de chuter depuis 2014. Il est passé de 54,25% à 46,3%, selon les dernières données de l’Institut angolais des communications (Inacom) et le Digital Report 2021 de Hootsuit et We are social. Alors que le gouvernement est décidé à faire du numérique un moteur de la croissance économique nationale, le taux de pénétration d’Internet n’est que de 31% avec des tarifs d’accès jugés encore assez élevés par la population. Une situation que le gouvernement angolais juge déplorable dans un pays de 33,40 millions d’habitants.

A travers la solidité financière que le gouvernement angolais veut aider Africell à acquérir via le régime d’incitations fiscales et douanières, c’est davantage l’intérêt des populations qui est visé. Débarrassée d’un certain nombre de charges réglementaires, l’entreprise pourra en effet investir en conséquence dans son réseau pour améliorer le taux de couverture télécoms du pays et faciliter l’accès des populations aux services télécoms, relancer la concurrence sur les tarifs et la qualité de service. Des réalisations qui contribueront à faire des populations des acteurs actifs de la transformation numérique du pays.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 7 juillet 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)