twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angola : le ministre angolais de l’Economie et de la Planification invite Safaricom à investir dans le pays

vendredi 18 juin 2021

En 2019, la Banque centrale d’Angola estimait l’inclusion financière en dessous de 30%. Pour relever le niveau, elle a accepté en 2020 d’octroyer une licence Mobile Money à Unitel. Mais impatient de voir le segment croître rapidement, le gouvernement songe à l’ouvrir à un opérateur de renom.

L’Angola fait les yeux doux à l’opérateur de téléphonie mobile Safaricom. Son ministre de l’Economie et de la Planification, Sérgio Santos, a invité le leader du marché télécoms kényan à investir dans le pays. C’est M-Pesa, la solution de paiement mobile de Safaricom, qui suscite surtout l’intérêt de l’Angola. Jeudi 17 juin, Sérgio Santos a échangé par visioconférence avec Sitoyo Lopokoiyit, le directeur général de M-Pesa Africa, et Ogugua Adegbite, directrice de la stratégie et de l’expansion internationale de M-Pesa Africa, sur les voies et moyens d’apporter le service dans le pays.

Lors de la rencontre organisée par Sianga Abílio l’ambassadeur d’Angola au Kenya, il a indiqué que près de 80% de l’économie angolaise est dans le secteur informel. Il a reconnu la nécessité du Mobile Money pour bancariser ce secteur et permettre l’inclusion financière de millions de personnes. Il a invité Safaricom à participer à un séminaire qui se tiendra bientôt en Angola et à profiter de cette occasion pour étudier des possibilités de partenariats dans le pays.

L’intérêt de l’Angola pour la solution M-Pesa de Safaricom découle du faible niveau d’inclusion financière enregistré dans le pays et de la lenteur des opérateurs télécoms locaux à investir dans le segment du Mobile Money. L’Angola a un taux de bancarisation en dessous de 30%. La Banque nationale d’Angola (BNA), dans le plan national pour l’inclusion financière, veut porter le nombre de citoyens ayant accès aux services financiers de base à 50% de la population d’ici la fin de 2022.

En décembre 2019, lors de la 9e édition du « Forum sur les défis de la gouvernance à l’ère digitale en Afrique », tenue en décembre 2019, Vera Daves, alors ministre angolaise des Finances, soutenait déjà que seul le Mobile Money permettrait à l’Angola d’​atteindre le niveau d’inclusion financière souhaité.

Au-delà de l’amélioration de l’inclusion financière du secteur informel angolais, le gouvernement voit également dans M-Pesa une chance d’accroître la compétitivité dans le segment du Mobile Money national où la société télécoms Unitel a investi depuis l’année dernière et de tirer de nouveaux revenus financiers pour le Trésor public.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 18 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)