twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angola : le ministère des TIC et celui des Communications fusionnent

mercredi 8 avril 2020

Le gouvernement de la République d’Angola a subi quelques modifications stratégiques le 6 avril 2020. Le ministère des Télécommunications et des Technologies de l’information a fusionné avec le ministère de la Communication. Désormais, ils forment le ministère des Télécommunications, des Technologies de l’information et des Médias.

Le nouveau département qui compte dorénavant deux secrétaires d’État – Nuno dos Anjos Caldas Albino au secrétariat d’État aux Médias et Mário Augusto da Silva Oliveira au secrétariat d’État aux Télécommunications et aux Technologies de l’information – a été confié à Manuel Homem qui était secrétaire d’État aux Technologies de l’information.

Diplômé en génie des systèmes informatiques de l’Université privée d’Angola, le nouveau ministre jouit d’une expérience de plusieurs années dans le secteur des télécommunications. Il a occupé divers postes de responsabilité au sein de l’administration publique, notamment celui de coordonnateur du groupe technique pour la normalisation des systèmes d’information, des infrastructures technologiques, des systèmes de gestion de bases de données et des services d’administration publique ; directeur général du Centre national des technologies de l’information ; directeur de l’Institut national pour la promotion de la société de l’information.

La fusion par le gouvernement du ministère des Télécoms et de celui de la Communication a pour objectif la création d’une tutelle aux compétences plus étendues pour coordonner le secteur national des TIC dans lequel les technologies, les nouveaux médias (site web, TV et radio sur Internet, blogs, etc.) et les réseaux sociaux tendent à s’agréger.

(Source : Agence Ecofin, 8 avril 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)