twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angola : l’exécutif confie la modernisation d’Angola Telecom à un consortium dirigé par Gemcorp

lundi 19 décembre 2022

Le processus de restructuration d’Angola Telecom se poursuit. Le gouvernement cherche à profiter de l’expertise du secteur privé pour renforcer les capacités de l’opérateur historique des télécommunications dans un contexte de transformation numérique accéléré.

Le gouvernement angolais a annoncé avoir confié la réhabilitation et l’extension des réseaux de transmission de l’opérateur historique Angola Telecom à un consortium mené par le gestionnaire d’actifs Gemcorp. Un contrat de prestation de service sera officiellement signé entre les deux parties pour entériner le partenariat estimé à 188,8 millions $.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du processus de restructuration d’Angola Telecom engagé par le gouvernement angolais. En septembre 2021, Luanda s’est lancé à la recherche d’un partenaire privé qui s’occupera, pendant 15 ans, de la gestion et de l’exploitation de l’infrastructure nationale de télécommunications, du réseau métropolitain de fibre optique et de l’activité de l’opérateur historique.

Le processus de restructuration d’Angola Telecom fait partie d’un vaste programme stratégique d’amélioration de l’économie nationale initié en 2019 à travers une plus grande participation du secteur privé, entre autres initiatives. Ledit programme a vu la mise en vente des 51 % de parts de l’Etat dans le fournisseur de connectivité Net One et de 90 % du capital de la société Multitel Serviços de Telecomunicações spécialisée dans la fourniture de services Internet pour entreprises.

Selon le gouvernement, ce partenariat devrait permettre aux différents opérateurs de communications électroniques «  de bénéficier de l’accès à un réseau de couverture nationale robuste et redondant, et d’offrir à leurs abonnés des services de qualité à des prix compétitifs  ». Cela devrait accélérer la croissance du secteur télécoms angolais ainsi que les ambitions d’économie numérique et de développement socioéconomique du gouvernement angolais.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 19 décembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik