twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angola : Unitel révèle avoir déjà investi 25 millions $ dans la préparation de son réseau pour la 5G

jeudi 14 octobre 2021

Depuis l’année dernière, Unitel S.A. trépigne d’impatience pour la 5G. La société a d’ailleurs engagé des discussions avec le régulateur sur la disponibilité des ressources indispensables. Elle a l’intention d’offrir une expérience télécoms améliorée et de dominer le marché télécoms national.

L’opérateur de téléphonie mobile angolais Unitel S.A. a révélé, mardi 12 octobre, avoir déjà investi la somme de 25 millions $ dans la technologie et la modernisation de son réseau pour le préparer à la 5G. Des équipements radio de pointe sont en cours d’installation sur plus de 400 sites, a communiqué l’entreprise. A côté de ces investissements, Unitel s’est aussi attelé à des mises à niveau pour améliorer l’accès aux services 3G, 4G et 4.5G.

En mai dernier, lors d’un point de presse, le directeur des opérations et de la supervision chez Unitel, José Mavungo, exprimait la volonté de l’entreprise à lancer la 5G et déplorait les lenteurs dans la disponibilité du spectre adéquat au niveau de l’Institut angolais des télécommunications (Inacom). Il avait déclaré qu’une fois le spectre obtenu, la couverture du pays avec la 5G se ferait progressivement comme cela a été le cas avec la 4G.

C’est depuis avril 2021 qu’Unitel s’est résolument engagé dans la préparation de son réseau télécoms pour la 5G. La société a signé, à cet effet, un accord-cadre avec l’équipementier télécoms suédois Ericsson pour moderniser son réseau 2G, 3G et 4G. Amílcar Safeca, administrateur et directeur technique d’Unitel S.A., avait d’ailleurs décrit cet investissement dans le réseau comme un engagement « à fournir aux résidents et aux entreprises angolaises les meilleurs services de télécommunication ».

Unitel veut être parmi les premières entreprises à introduire la 5G en Angola au regard des avantages que la technologie lui garantira sur le marché en matière de nouveaux revenus, particulièrement dans le segment des Entreprises de plus en plus gourmand en connectivité. La technologie mobile lui permettra également de consolider ses parts de marché avec l’arrivée prochaine d’Africell qui s’annonce agressive.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 14 octobre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)