twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Angola : Africell déclare avoir gagné 2 millions d’abonnés en un mois

lundi 9 mai 2022

Après plusieurs reports, Africell a finalement lancé ses activités commerciales en Angola, début avril. La société avait alors promis de bouleverser le marché télécoms national en ouvrant une nouvelle ère de concurrence dans les segments voix fixe, mobile (2G, 3G, 4G) et data.

L’opérateur de télécommunications Africell, premier opérateur à capitaux entièrement étrangers autorisé à fournir des services mobiles en Angola, a convaincu deux millions d’abonnés seulement un mois après avoir lancé ses activités dans le pays. C’est ce qu’a déclaré la sous-secrétaire d’État américaine Wendy Sherman, le vendredi 6 mai.

Le 7 avril, Africell démarrait officiellement ses activités commerciales en Angola, où il rejoint Angola Telecom, Unitel et Movicel. Ce lancement commercial intervient quatorze mois après que le groupe américain a obtenu la quatrième licence unifiée de télécommunications d’Angola. Elle lui a été attribuée dans le cadre d’un programme national de réforme qui prévoit d’accueillir davantage de concurrence et d’innovation dans des secteurs-clés de l’économie, dont les télécommunications.

En février 2021, Africell a réglé les obligations financières relatives à sa licence télécoms. Depuis, l’entreprise a investi plus de 150 millions $ sur le marché pour construire un réseau de haute qualité compatible à la 5G avec une capacité de départ de plus de 6 millions d’abonnés.

Ces différents investissements de la société ont été rendus possibles par le nouveau climat favorable aux investissements qu’a mis en place le président João Lourenço. Selon Mme Sherman, les entreprises américaines opérant en Angola, qui ont constaté ce changement positif, «  voient maintenant des opportunités qui n’existaient pas auparavant  » et «  se sentent plus confiantes  » pour investir dans le pays.

Avec l’introduction de nouveaux produits et services, Africell compte apporter plus de concurrence sur le marché télécoms angolais. La société veut également stimuler la croissance économique et le développement social avec la création de plus d’un millier d’emplois, majoritairement pour les Angolais.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 9 mai 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)