twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Analyse médicales : Un logiciel va mieux assurer la surveillance épidémiologique

mercredi 20 février 2013

Pour une meilleure prise en charge des maladies sous surveillance épidémiologique comme le choléra, les méningites bactériennes, les diarrhées sanglantes, etc., un nouveau logiciel vient d’être créé. Il va permettre aux responsables des laboratoires d’analyses médicales de disposer des données en temps réel.

Les responsables de laboratoires d’une quinzaine de structures sanitaires du Sénégal sont maintenant outillés pour mieux répondre à leur mission de transmetteurs de données des analyses médicales effectuées dans leurs services. Ils ont, en effet, reçu un nouvel outil informatique dénommé Labook. Ce logiciel va leur permettre dorénavant de disposer en temps réel de tout ce qui se fait dans les laboratoires. Comme nous l’a indiqué le Pr Ahmad Iyane Sow, directeur national des Laboratoires, au ministère de la Santé et de la l’Action sociale. Selon lui, ce logiciel permet d’avoir « des résultats d’analyses après diagnostic et des statistiques fiables sans se référer au Laboratoire national où tout était consigné dans des registres et envoyé à Dakar avec des risques de perte en attendant les résultats ».

Le directeur national des Laboratoires de souligner que cet outil informatique est surtout nécessaire pour la prise en charge des maladies qui sont sous surveillance épidémiologiques, lesquelles sont au nombre d’une vingtaine. « Les plus connues sont celles épidémiques comme le choléra, les méningites bactériennes, les diarrhées sanglantes, les grandes endémies comme le Vih/Sida, la tuberculose, le paludisme. Il s’y ajoutent les maladies virales comme la rougeole, la poliomyélite, entre autres, qui sont toutes surveillées par l’Oms », affirme le Pr Ahmad Iyane Sow.

Ainsi, ce logiciel, conçu par Epiconcept, un groupe français et dont deux experts ont assisté à cette formation pour aider au paramétrage et à l’initiation des utilisateurs qui ont d’ailleurs reçu chacun un matériel informatique, va faciliter une meilleure gestion des données de laboratoires surtout dans la collecte. Cela permettra de renforcer la surveillance épidémiologique au ministère de la Santé. Parmi les bénéficiaires, Mme Fatou Samba Mbaye, technicienne supérieure, responsable du laboratoire au district sanitaire de Kaffrine et le Dr Oumar Kanté de l’Hôpital régional de Ziguinchor ont manifesté toute leur satisfaction d’avoir pris connaissance de ce logiciel et d’acquérir ce matériel informatique qui va leur permettre une meilleure conception des analyses faites au Sénégal. Il faut noter que cette formation entre dans le cadre du Réseau ouest-africain des laboratoires (Resolab) qui regroupe le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal qui vont d’ailleurs partager ce logiciel et les informations qui varient selon les pays.

Mouhamadou Sagne

(Source : Le Soleil, 20 février 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)