twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Analyse du titre SONATEL de la BRVM

samedi 16 novembre 2013

La Société

La Sonatel fournit des services de télécommunications dans les domaines du fixe, du mobile, de l’internet et des services de données aux particuliers et entreprises. Le Groupe est leader au Sénégal, présent au Mali depuis 2002, en Guinée et en Guinée Bissau depuis 2007. Il est l’opérateur de référence de l’Afrique de l’Ouest car possédant un des réseaux de télécommunications les plus efficaces de la région.

Résultats Financiers du 1er semestre 2013

- Chiffre d’Affaires en hausse de 10.3% à 357 milliards FCFA

- Résultat d’exploitation en hausse de 7% à 135 milliards FCFA

- Marge Brute en baisse à 51.5% contre 53.4% au 1er semestre 2012

- Résultat Net en hausse de 5% à 91 milliards FCFA contre 87 milliards au 1er semestre 2012

Activités

Le Chiffre d’Affaires du Groupe provient toujours majoritairement du segment Mobiles avec 63% du total des recettes.
Le Sénégal, marché historique du Groupe, contribue autant aux résultats de l’opérateur, que les trois autres marchés confondus. Cependant, le Mali est le marché le plus rentable avec une marge nette de 31.3% en 2012 contre 24.2% au Sénégal.
Entre 2009 et 2011, les revenus de la Sonatel ont progressé à un taux annuel moyen de 6.3%. Ce dernier est tombé à 4.3% en 2012. Plusieurs facteurs expliquent ce ralentissement de la croissance.
Premièrement, il faut noter la maturité du marché sénégalais, avec un taux de pénétration du Mobile qui approchait 90% à la fin 2012 et qui atteindra probablement 100% à la fin 2013.
Deuxièmement, le nombre très important d’utilisateurs ayant des cartes SIM de différents opérateurs, utilisés en fonction des promotions disponibles.
Troisièmement, le Groupe est maintenant à l’étroit sur ses marchés actuels et une croissance externe dans les pays limitrophes devrait lui donner un nouveau souffle.

Sonatel en bourse, SNTS

Sur le marché boursier régional de la BRVM, le titre de la société, SNTS est une valeur phare, la plus convoitée et la plus liquide. Durant le mois de mars 2013, les transactions sur le titre ont atteint près de 26 milliards FCFA, alors que le volume moyen mensuel du marché est de près de 6 milliards FCFA. Le titre SNTS donne la cadence du marché.
Le fractionnement de titre de novembre 2012 (avec un ratio de 10 nouvelles actions pour 1 ancienne), a été un succès qui s’est tenu par une hausse de la valeur du titre de 50.4% entre octobre 2012 et mars 2013.
Au cours des 12 derniers mois, la valeur a gagné 56.1% en valeur et a été transigée pour un total de 122.8 milliards FCFA.

Recommandation

La Sonatel a finalisé son plan d’entreprise 2013-2016 auquel nous n’avons pas eu accès mais il semblerait qu’une acquisition, soit prévue d’ici la fin de l’année dans un pays voisin.
Nous estimons toutefois que la Sonatel effectue jusqu’ici un excellent travail dans le maintien de la croissance de ses ventes, dans la préservation de ses parts de marché dans tous les pays, et ce malgré une concurrence accrue. Nous notons également une meilleure maitrise des charges d’exploitation, ce qui maintient les niveaux de rentabilité actuels.

Aujourd’hui, la Sonatel nous apparait plus comme un titre offrant des dividendes élevés qu’un titre de croissance, vu que son marché historique, et plus grand contributeur, arrive à maturité et que les autres marchés n’offrent pas les mêmes perspectives élevées.
Le Groupe est confronté à de véritables défis en 2013, mais reste une machine bien huilée avec ses points positifs : de solides fondamentaux avec une situation financière saine, un niveau d’endettement insignifiant et une rentabilité enviée. L’entreprise génère, à partir de son exploitation, des flux de trésorerie élevés.

Nous prévoyons que le titre SNTS suivra les traces des revenus de la compagnie elle-même : encore de la place pour des améliorations mais les augmentations exponentielles font maintenant partie du passé. Nous avons calculé un potentiel de croissance de 8% et recommandons à nos investisseurs de renforcer leur détention du titre dans leurs portefeuilles. Notre cours cible est de 19 500 FCFA.

Cheikh Yakhoub NIANG, Responsable de la Recherche à IMPAXIS Securities

(Source : Réussir Business, 16 novembre 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)