twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Amie Ndiaye Sow, Directrice régionale de UBA Zone 2 Afrique de l’Ouest : « La banque traditionnelle est confrontée à plusieurs dilemmes »

lundi 25 juin 2018

« Nous sommes à la croisée des chemins et la banque traditionnelle est confrontée à plusieurs dilemmes aujourd’hui ». C’est la conviction de la Directrice régionale de UBA Zone 2 Afrique de l’Ouest.

C’était à l’occasion du lancement officiel, le samedi 23 juin à Dakar, du banquier virtuel de la United Bank for Afrika (UBA) au Sénégal.

Mme Amie Ndiaye Sow faisait allusion aux nombreuses mutations technologiques rapides qui s’opèrent sur le secteur bancaire et qui imposent des changements dans la façon de faire et de penser.

A son avis, la banque traditionnelle a en face d’elle les sociétés de télécommunication,les GAFA (Géants du Web) comme Google, Amazon, Facebook qui sont en train de proposer des services financiers.

Ce qui sonne comme une concurrence redoutable du moment que ces derniers disposent de bases de données immenses.

Devant cet état de fait, Mme Sow pense que la banque traditionnelle n’a plus le choix que d’aller vers la digitalisation.

Une option qui s’impose du moment que le « nouveau type de consommateur » ce sont les jeunes qui sont nés après internet.

Une « génération digitale » qui, à son avis, devrait être trouvée dans son milieu de prédilection du moment qu’elle n’ira pas à la banque pour disposer de service financier, comme ça se fait habituellement.

Pour elle, cette nouvelle démarche colle au contexte du moment qu’en Afrique sub-saharienne, le taux de la téléphonie a pratiquement dépassé les 100%. « On n’est obligé de changer et de suivre cette tendance », dira-t-elle.

Avant de préciser que « c’est pour cela que le Groupe UBA n’est pas resté de marbre face à ces mutations ».

La réponse de UBA avec son banquier virtuel LEO

Cette institution financière panafricaine, UBA, apporte une réponse face à cette situation en proposant pour la première fois dans le continent, une banque digitale qui permet aux clients d’utiliser leurs comptes sur les réseaux sociaux et d’effectuer des transactions bancaires de manière instantanée.

Cette plateforme dénommée LEO a été officiellement lancée le samedi 23 juin à Dakar.

L’équipe e-banking de UBA Sénégal explique que cette banque virtuelle va permettre aux clients d’ouvrir de nouveaux comptes, de recevoir instantanément des notifications de transactions, vérifier leurs soldes à souhait.

Il leur sera également possible de transférer des fonds et recharger leurs comptes, confirmer des chèques, payer les factures, geler les comptes, demander des mini relevés, entre autres.

Ce qui fait à la Directrice régionale de UBA Zone 2 Afrique de l’Ouest que « LEO est un nouveau collègue qui est smart, jeune, flexible et surtout disponible 24 heures sur 24, contrairement aux banquiers traditionnels ».

La Directrice marketing du Groupe UBA, Mme Bola Atta, pour sa part, souligne que « LEO est une intelligence artificielle mise à la disposition de notre clientèle pour révolutionner la banque numérique via une plateforme développée avec des géants de la technologie comme facebook messenger ».

Bacary Dabo

(Source : allAfrica, 25 juin 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)