twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Aly Nguouille Ndiaye plaide pour la numérisation et l’interconnexion des services de son ministère

jeudi 5 octobre 2017

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye a souhaité, jeudi à Dakar, la numérisation des archives et l’interconnexion des services de la police pour une meilleure efficacité de leurs actions.

"Au niveau de la direction de la police judiciaire, je pense que nous devons tendre vers une numérisation de beaucoup de leurs archives", a dit M. Ndiaye qui poursuivait les visites et prises de contact avec les différents directions et services de son département.

Il a également préconisé une plus grande "interconnexion" entre tous les services de son ministère "pour que les gens puissent accéder à temps réel à certaines informations".

Selon le ministre de l’Intérieur, "cela permettrait à ces différents services d’être plus efficaces avec une meilleure optimisation des ressources".

Le nouveau ministre de l’intérieur a visité ce matin la Direction de l’Autonomisation du fichier (DAF), la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) et de la Direction de la Protection Civile (DPC).

Cette visite a permis d’abord de "prendre contact avec le personnel qui y travaille sous la houlette des directeurs" a soutenu Aly Ngouille Ndiaye.

Qui estime que c’est également l’occasion pour lui de se rendre compte des conditions de travail qui sont propres à ces différentes directions pour voir "comment est-ce qu’on peut apporter certaines rectifications pour leur permettre de mieux répondre aux attentes du ministère".

S’agissant de la DAF, le ministre de l’Intérieur a affirmé que tous les problèmes auxquels elle est souvent confrontée, seront "bientôt dépassés parce que pratiquement, toutes les instances sont sur le point d’être terminées".

Concernant la DPJ, M. Ndiaye qui a appelé les agents à collaborer davantage avec la gendarmerie a estimé que "pour plus d’efficacité et de diligence, toutes ses archives doivent être numérisées".

Parlant de la Protection civile, le ministre a souligné que, face au changement climatique, "nous devons être prêts pour être, en cas de sinistre, capables d’intervenir dans des délais très réduits".

Par ailleurs, Aly Ngouille Ndiaye a appelé à déployer ce service qui n’existe qu’à Dakar un peu partout dans le pays car, selon lui, "ce n’est pas Dakar uniquement qui est concerné".

"Si vous prenez le cas des régions côtières, c’est pratiquement de Saint-Louis jusqu’à Ziguinchor qu’on peut avoir ce genre de problèmes", a expliqué le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

(Source : (APS->http://www.aps.sn/], 5 octobre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)