twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Alizé va changer d’appellation :... pour dynamiser la Sonatel

mardi 25 avril 2006

Cheikh Tidiane Mbaye est catégorique : “ une marque a un coût ”. Selon lui, le passage de “ Alizé à Orange ” ne coûtera pas 8 milliards de FCfa à Sonatel Mobiles. “ Ce sera juste 1,6 % du chiffre d’affaires soit 1,6 milliard de FCfa par an ”, a-t-il tenu à préciser. Car, lorsqu’une filiale adopte une marque, il y a nécessairement une redevance à payer. “ Nous sommes très confiants à la Sonatel quant à l’aboutissement des discussions. Pour la bonne et simple raison que France Telecom a accepté de faire des pas pour compenser ce coût ”, a ajouté le directeur général de la Sonatel. Et Cheikh Tidiane Mbaye de rappeler que lorsqu’en France, Itineris, le premier opérateur avec Sfr, est passé à Orange, il y a eu de fortes réticences. “ On a naturellement peur des changements lorsque les choses marchent bien. Et, pourtant, c’est à ce moment qu’il faut se poser des questions et non attendre que des problèmes se posent ”. De l’avis de Cheikh Tidiane Mbaye, “ passer à Orange, c’est redonner du dynamisme à la société ”. Pour preuve, note-t-il, le changement de marque a incontestablement apporté un plus à Tigo, le concurrent de la Sonatel, sur le segment mobile. A cet effet, assure-t-il, “ Orange doit être une garantie de services pour les clients sénégalais ; un service de qualité ”. D’autant plus que c’est l’institution Sonatel qui distribue Orange.

Dans la perspective de l’arrivée d’un troisième opérateur global de télécommunications, “ avoir une marque Orange, c’est avoir une force de frappe commerciale face à deux marques de renommée mondiale présentes au Sénégal ”, fait comprendre le directeur général adjoint de Sonatel qui croit ... incontestablement à Orange.

D. SARR NIANG

(Source : Le Soleil, 25 avril 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)