twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Alioune Ndiaye : La culture du résultat désormais au service d’Orange Groupe

mardi 24 avril 2018

L’information a pour la première fois été rendue publique par Stéphane Richard, le PDG du groupe Orange le 23 février 2018, au terme d’une audience que lui a accordé le président sénégalais Macky Sall. Le sénégalais Alioune Ndiaye, Dg de la SONATEL prend le contrôle de la Zone Afrique de l’opérateur télécom Orange, en qualité de Directeur Exécutif. Une marque de confiance peut-être, mais surtout de reconnaissance pour celui qui depuis plusieurs années, a porté la Sonatel, première filiale du Groupe en Afrique de l’Ouest sur le chemin de la croissance.

C’est le 1er octobre 2012 qu’Alioune Ndiaye est porté à la tête de la Sonatel, l’opérateur historique des télécommunications du Sénégal contrôlé par Orange, et à partir duquel le groupe coordonne les activités des filiales maliennes, guinéennes, Bissau guinéennes et Sierra Léonaise. Au moment de sa nomination, il remplace un autre Sénégalais, Cheikh Tidiane Mbaye. Désormais, au vu de la position stratégique de la Sonatel, il doit donc implémenter la stratégie du groupe dans tous pays qui lui sont assignés.

Une stratégie qui s’avèrera par la suite très payante. Entre 2012 et 2013, il a multiplié le parc abonnés de la Sonatel qui est passé de 18 301 170 clients à 30 166 130 de clients au 31 décembre 2017. Aussi, en investissant massivement dans le réseau et l’innovation, il a porté le chiffre d’affaire de la Sonatel de 663 milliards en 2012 à 972,9 milliards FCfa en 2017. C’est également à lui que les sénégalais doivent l’arrivée de la 4G dans le pays, tout comme la Guinée Bissau et le Mali en septembre 2017.

Sur un tout autre terrain, la nomination d’Alioune NDIAYE au sommet du management de la zone Orange Middle East & Africa, est également la concrétisation de la promesse du PDG de la zone Bruno METTLING d’avoir plus de talents venus d’Afrique et du Moyen-Orient dans le top management du groupe. « L’objectif est d’intégrer dans la composition du comité de direction 1/3 de cadres provenant d’Afrique et du Moyen-Orient avant la fin du premier semestre », avait-il expliqué à nos confrères de CIO Mag.

Dans cet élan, plusieurs cadres d’Orange ont depuis rejoint le groupe. C’est le cas de la Camerounaise d’Elisabeth Médou BADANG, ancienne Directrice générale d’Orange Cameroun, qui est désormais Directrice de zone et porte-parole d’Orange MEA. On peut également citer le Sénégalais Léon Charles CISS, qui laisse ses fonctions de Directeur de zone d’OMEA, pour se voir porté à la tête de la fonction Ethique et Compliance.

Désormais donc, Alioune Ndiaye devra mettre ses compétences et son expérience au niveau du Groupe.

(Source : TIC Mag, 24 avril 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)