twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Alioune Dione, directeur des systèmes informatiques douaniers du Sénégal : " La douane continue son processus de modernisation par la connexion des unités intérieures pour un dédouanement rapide, fiable et sécurisé "

mardi 22 mai 2018

À l’occasion d’une session de formation à Kaolack dédiée aux agents des Douanes de la zone centre et axée sur les outils informatiques déployés par la direction des systèmes informatiques des Douanes, le responsable de ladite direction, Alioune Dione est revenu sur la politique de dédouanement décentralisée de la Douane sénégalaise. " Cette cérémonie de formation qui nous réunit aujourd’hui vise à capaciter les agents des douanes sur les outils de communication et de dédouanement informatique. Alors, l’administration des Douanes, en application des politiques publiques notamment l’acte 3 de la décentralisation et le PSE, a décidé de connecter toutes les unités douanières de l’intérieur du pays pour faciliter le dédouanement, mais surtout pour promouvoir ce que la Douane appelle un dédouanement de proximité c’est-à-dire faire de telle sorte que les populations puissent dédouaner dans les mêmes conditions de rapidité et de sécurité qu’à Dakar".

À le croire, la connectivité des unités de la Douane sénégalaise au système informatique dénommé " Gaïndé" joue un rôle majeur dans le cadre des prérogatives de cette institution. " Il y a beaucoup d’amélioration par rapport à la qualité du service qui est offert aux populations et d’un autre côté également, ce processus va permettre à l’Etat de pouvoir améliorer la mobilisation des recettes et enfin pour l’administration de mieux lutter contre la criminalité transfrontalière organisée. Alors la Douane a décidé d’accélérer son processus de modernisation par la connexion des unités intérieures pour un dédouanement rapide, fiabilisé et sécurisé".

Prenant la parole, le gouverneur de la région de Kaolack, Al Hassan Sall, s’est félicité de cette politique mise en oeuvre par l’administration des Douanes. " Je voudrais très sincèrement féliciter l’administration douanière parce qu’elle a mis en oeuvre une recommandation de son excellence monsieur le président de la République à l’occasion du forum sur l’administration. Le chef de l’Etat nous avait demandé de mettre en place une administration efficace, efficiente et qui réponde aux sollicitations du public de la plus belle des manières et dans des délais raisonnables. Et c’est cette recommandation que l’administration des Douanes continue de mettre en oeuvre à travers le projet de décentralisation des formalités Douanières. Je voulais donc les en féliciter à sa juste valeur aux côtés des opérateurs économiques, notamment ceux de la région de Kaolack".

(Source : Dakar Actu, 22 mai 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)