twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Algérie : plus de 100 start-up seront créées en 4 ans grâce à un accord de coopération algéro-allemande

vendredi 25 novembre 2022

Après avoir mis en place une législation favorisant l’entrepreneuriat, le gouvernement algérien s’associe aux partenaires de choix pour faire de l’Algérie une « start-up nation » dans les prochaines années.

L’Algérie bénéficiera de l’expertise de l’Allemagne en matière d’innovation ouverte, d’entrepreneuriat, d’accélération… Un accord de projet de développement de ces domaines a été signé le mardi 22 novembre entre le ministère de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises et la Coopération allemande.

L’accord signé est le résultat d’une convention de coopération algéro-allemande conclue le 25 novembre 2021 en Algérie. Le projet jugé « ambitieux » porte sur la réalisation d’un programme de création de plus de 100 start-up technologiques dans le domaine de l’entrepreneuriat numérique et vert. Il sera réalisé sur quatre ans et permettra à l’Algérie d’apprendre aux côtés des experts allemands du domaine.

En effet, le choix de l’Allemagne pour ce projet n’est pas un pur hasard. Connus pour leur expertise dans ce domaine, étant donné qu’ils passent pour être leaders en Europe, les Allemands pourront contribuer à faire émerger une nouvelle race de start-up, spécialisées dans le numérique et soucieuses des normes écologiques et environnementales, en Algérie qui mise beaucoup sur ses start-up innovantes pour booster son économie.

Le pays s’est doté d’un ministère des Start-up, une première dans la région. Yacine el Mahdi Oualid, un ancien startuper âgé de 29 ans, se trouve à la tête de ce ministère qui multiplie les partenariats pour développer le secteur qui selon lui connaît la plus grande évolution. « On souhaite que les jeunes pousses d’aujourd’hui soient les championnes de l’économie de demain, qu’elles permettent à l’Algérie de se positionner comme un pôle incontournable des nouvelles technologies en Afrique », avait-il déclaré en septembre dernier à Euronews.

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 25 novembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik