twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Algérie : le satellite télécoms national, Alcomsat-1, entrera officiellement en service en juin

mardi 30 janvier 2018

Les Algériens pourront bénéficier des services télécoms et de télévision, fournis par le premier satellite télécoms du pays, Alcomsat-1, dès juin prochain. C’est ce qu’a laissé entendre la ministre algérienne de la poste et des technologies de l’information et de la communication, Imane Houda Faraoun, lorsqu’elle a déclaré que « l’exploitation commerciale du satellite Alcomsat-1 prendra effet durant le prochain été ». La patronne du secteur TIC et télécoms national s’exprimait au cours d’un entretien accordé, le 28 janvier 2018, à la radio algérienne.

D’après Imane Houda Faraoun, des tests techniques sont prévus avant le lancement commercial d’Alcomsat-1. Les tests pour la connectivité internet seront réalisés avec Algérie Telecom. Pour ce qui est de la télédiffusion, les essais s’effectueront avec la société nationale algérienne chargée des émetteurs algériens et de la diffusion des programmes des radios et des télévisions. Ce n’est qu’une fois ces tests effectués avec succès, que les différents services seront offerts au grand public.

Alcomsat-1 a été mis en orbite, le 10 décembre 2017. L’équipement n’est pas uniquement pour l’Algérie l’opportunité d’améliorer l’accès de ses populations aux services télécoms de qualité, c’est également un puissant levier financier. En effet, il permettra au pays de gagner de l’argent, à travers les capacités data mises à la disposition de plusieurs pays africains. Le Mali a déjà dévoilé ses intentions d’acquérir de la connectivité auprès d’Alcomsat-1.

Le satellite algérien couvre le Maroc, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso, la Libye, l’Egypte, le Nord du Tchad et le Soudan.

(Source : Agence Ecofin, 30 janvier 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)