twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Algérie : le président Tebboune appelle à une « solution définitive » après plusieurs jours de perturbations d’Internet

mardi 25 août 2020

L’accès à Internet est fortement perturbé depuis le 19 août 2020 en Algérie. Ce n’est pas une première dans le pays qui s’est connecté à de nouveaux systèmes sous-marins de fibre optique. Le 23 août, le président algérien a appelé à une solution définitive du problème de connectivité.

Le président de la République d’Algérie, Abdelmadjid Tebboune, a appelé le gouvernement à « trouver une solution définitive au problème de faiblesse du débit Internet » dans le pays.

Lors du Conseil des ministres du 23 août 2020, il a appelé le ministre de la Poste et des Télécommunications à « définir les facteurs nuisibles et soumettre le dossier au Conseil des ministres si le besoin se fait sentir » afin que le problème de connectivité Internet soit résolu, car l’Internet est une condition essentielle pour l’aboutissement du processus en cours de numérisation de l’Etat et de la société.

L’interpellation d’Abdelmadjid Tebboune faisait suite aux perturbations d’Internet que connaît l’Algérie depuis plusieurs jours. Les Algériens ont commencé à faire l’expérience d’une connectivité Internet dégradée le 19 août 2020. Le problème touche tous les opérateurs télécoms. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses plaintes ont commencé à s’accumuler particulièrement sur les pages de l’opérateur historique des télécommunications Algérie Telecom, gestionnaires des câbles sous-marins de fibre optique auxquels est connectée l’Algérie.

Dans un communiqué publié le 20 août 2020, l’entreprise publique, sans donner davantage de détails, a déclaré que « cette perturbation n’a rien à voir avec le réseau national de télécommunications de l’Algérie ou ses installations de base ; il s’agit plutôt d’une fluctuation du réseau international ». Elle a par la suite souligné que des « équipes spécialisées travaillent d’arrache-pied pour prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir le service à la clientèle ».

Ce n’est pas la première fois que l’Algérie connait une perturbation profonde de l’accès à Internet. C’est d’ailleurs pour éviter que de pareilles situations, qui entravent l’économie nationale, se reproduisent que le pays s’est connecté en 2019 à de nouveaux systèmes sous-marins de fibre optique. Il s’agit des systèmes Medex et Orval.

(Source : Agence Ecofin, 25 août 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)