twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Algérie : le dégroupage de la boucle locale, l’itinérance nationale et la portabilité des numéros bientôt effectifs

mardi 16 juin 2020

Le gouvernement algérien a créé un groupe de travail chargé d’élaborer une feuille de route pour rendre effectifs le dégroupage de la boucle locale, l’itinérance nationale et la portabilité des numéros. Il s’agit de rattraper le retard accusé dans l’adoption des services numériques par les populations.

Le ministre algérien de la Poste et des Télécommunications Brahim Boumzar a procédé, le 10 juin 2020 à Alger, à l’installation d’un groupe de travail multidisciplinaire chargé de l’élaboration d’une feuille de route qui contribuera à l’effectivité du dégroupage de la boucle locale, de l’itinérance nationale et de la portabilité des numéros mobile.

Face à la presse, le ministre a expliqué que ce groupe de travail aura pour tâche « d’examiner les différents aspects techniques, juridiques et économiques inhérents à la mise en œuvre des dispositions consacrées par la loi 18-04 du 10 mai 2018 fixant les règles générales relatives à la poste et aux communications électroniques, en matière de partage d’infrastructures, de mutualisation des ressources, de promotion de la concurrence et d’encouragement de l’investissement dans le marché des télécommunications ».

L’itinérance nationale et le dégroupage de la boucle locale permettront aux opérateurs de téléphonie fixe et mobile de mutualiser leurs capacités de réseau pour offrir des services de haute facture aux abonnés, notamment ceux résidant dans les zones enclavées non couvertes. La portabilité des numéros donnera le pouvoir aux consommateurs et contraindra les opérateurs à plus de rigueur dans la qualité de services pour conserver leurs abonnés.

L’action entreprise par Brahim Boumzar pour rendre opérationnels le dégroupage de la boucle locale, l’itinérance nationale et la portabilité des numéros cadre avec l’orientation stratégique prise par le gouvernement pour réaliser la transformation numérique du pays.

(Source : Agence Ecofin, 16juin 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)