twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Algérie : la coupure d’Internet pendant le Bac a coûté près de 140,8 millions $ aux abonnés

mardi 26 juin 2018

Du 20 au 25 juin 2018, durant le baccalauréat, les autorités algériennes ont coupé Internet pendant la première heure de chaque épreuve de la journée afin de prévenir tout risque de fraude durant l’examen.

Cette mesure, Younes Grar, spécialiste algérien des TIC et ex-chef de cabinet du ministre de la Poste des Technologies de l’information et de l’économie numérique, estime qu’elle a occasionné une perte d’environ 16,5 milliards de dinars (140,8 millions de dollars US), supportée par les abonnés seuls.

Au cours d’un entretien accordé à Maghreb Emergent, Younes Grar a estimé cette perte financière en se basant sur la moyenne des 30 millions d’abonnés à la téléphonie mobile en Algérie et en estimant la consommation journalière des clients à 100 dinars (0, 8536 dollars US) par personne.

Pour le spécialiste des TIC, les particuliers ne sont pas les seuls abonnés qui ont souffert de la coupure de l’Internet pendant le baccalauréat. Plusieurs entreprises ont également vu leurs activités ralentir durant chaque heure de coupure. Une situation que Younes Grar juge inadmissible pour un pays en quête de développement.

D’après lui, il existe plusieurs autres solutions que la coupure d’Internet pour empêcher les candidats au Bac de tricher.

Pour empêcher les candidats de tricher et garantir l’intégrité du baccalauréat, l’Algérie n’est pas le seul pays qui a opté pour la coupure temporaire d’Internet. Le voisin mauritanien a aussi adopté la même mesure pour des conséquences plus ou moins importantes sur son économie nationale.

(Source : Agence Ecofin, 26 juin 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)