twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Algérie : VEON finalise la vente de ses parts dans Djezzy au gouvernement pour 682 millions USD

lundi 8 août 2022

Après une année 2020 difficile, notamment en raison de la Covid-19, VEON a décidé de quitter l’Algérie. La société compte notamment accorder plus d’attention aux marchés émergents. Une excellente opportunité pour Alger qui cherchait à nationaliser Djezzy, la filiale algérienne du groupe.

Le groupe néerlandais de télécommunications VEON a annoncé, le vendredi 5 août, avoir finalisé l’opération de vente de la totalité de ses parts dans l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy (Optimum Telecom Algérie). Cette transaction, dont le montant s’élève à 682 millions USD, porte à 96,57 % les parts de l’État algérien dans la société qui devient ainsi le deuxième opérateur de téléphonie mobile national après Mobilis.

C’est en juillet 2021 que VEON a annoncé sa décision de quitter le marché télécoms algérien dans le cadre de la stratégie de rationalisation de son portefeuille. L’État algérien a alors entamé les négociations pour le rachat des parts de la société néerlandaise dans Djezzy qu’il convoitait depuis 2010. Après plusieurs mois de discussions, les deux parties ont finalement signé un accord de cession dévoilé le 1er juillet 2022.

Dans le cadre de cet accord, la multinationale néerlandaise cède au Fonds national d’investissement (FNI) les 45,57 % de parts qu’il lui reste dans Djezzy. Rappelons qu’en 2014 elle avait déjà été contrainte de céder 51 % des actions de Djezzy au FNI pour plus de 2,6 milliards de dollars. Cependant elle avait bénéficié de réductions de dettes et conservé le droit de gérer la société.

Avec la finalisation de cette transaction, l’État algérien tient officiellement son deuxième opérateur de téléphonie mobile, renforçant son emprise sur le marché national. Selon les derniers chiffres du régulateur, Djezzy et Mobilis détenaient à eux seuls 73,2 % de parts de marché en décembre 2021, contre 26,78 % pour Ooredoo.

Quant au groupe VEON, il compte se concentrer sur les marchés émergents, notamment en Europe de l’Est et en Asie, où il peut générer de la valeur avec son modèle d’opérateur numérique, selon Kaan Terzioglu, président-directeur général de la société.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 8 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik