twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Algérie : Mobilis, Djezzy et Ooredoo recevront de nouvelles fréquences télécoms pour améliorer l’Internet mobile

vendredi 2 avril 2021

Depuis 2020, le ministère algérien des Télécoms est engagé dans une vaste opération d’amélioration de la qualité du service Internet. Le gouvernement exige un débit qui soutiendra la transformation numérique du pays. Les opérateurs de téléphonie mobile sont mis à contribution une fois de plus.

Les opérateurs de téléphonie mobile Mobilis, Djezzy et Ooredoo se verront attribuer de nouvelles fréquences télécoms en Algérie. Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, l’a révélé mercredi 31 mars à Alger. Lors de la réunion d’évaluation de la mise en œuvre du plan sectoriel des télécommunications dans son volet téléphonie mobile pour le premier trimestre 2021, il a expliqué que l’attribution de ces nouvelles ressources contribuera à l’amélioration du débit Internet mobile dans le pays.

« Je me suis engagé avec les trois opérateurs de téléphonie mobile afin de leur attribuer de 20 à 30 mégahertz de manière équitable sur la bande de fréquence de 2300 MHz qui est considérée comme la plus privilégiée », a déclaré Brahim Boumzar, qui a par ailleurs exprimé toute sa « disposition à négocier avec les parties prenantes pour libérer d’autres spectres de fréquences et les mettre à la disposition des opérateurs mobiles, à condition qu’ils s’engagent à investir davantage et à déployer ces spectres dans les meilleurs délais afin d’offrir une meilleure qualité de service et un meilleur débit ».

Depuis l’année dernière, le ministère de la Poste et des Télécommunications, sur instruction du président de la République Abdelmadjid Tebboune, est engagé dans un processus d’amélioration de la qualité d’Internet dans le pays. Les premières actions fortes dans ce sens ont été l’attribution d’une fréquence de 15 MHz à chaque opérateur télécoms puis la mise en service du câble sous-marin de fibre optique Orval/Alval.

En améliorant la qualité du service Internet, longtemps décriée par les consommateurs, le gouvernement algérien consolidera les bases de la transformation numérique du pays que le chef de l’Etat juge indispensable et veut accélérer depuis la crise de Covid-19. Un débit amélioré est en effet crucial pour l’accès des populations à divers services à valeur ajoutée, notamment les services de l’Etat, l’essor de nouveaux segments de marché comme l’e-commerce, le développement de l’innovation technologique.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 2 avril 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)