twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Algérie/BAC 2019 : Les réseaux sociaux difficilement accessibles

dimanche 16 juin 2019

La connexion internet, notamment mobile, connait ce dimanche, qui coïncide avec le début des épreuves de l’examen du baccalauréat, des perturbations notamment dans l’accès aux réseaux sociaux comme Facebook, a constaté l’APS.

Contrairement à l’année dernière où l’opérateur public Algérie Télécom avait annoncé la suspension du service internet pendant la première heure de chaque épreuve pour éviter toute tentative de publication de sujets du baccalauréat sur internet, cette année aucune annonce n’a été faite dans ce sens.

Depuis le début des épreuves de ce dimanche, l’accès à internet, via le fixe ou le mobile, est difficile voire impossible, pour certains utilisateurs qui n’arrivent pas à se connecter aux réseaux sociaux comme Facebook, Twiter ou Instagram.

Pour rappel, le ministère de l’Education nationale avait annoncé des mesures afin de lutter contre le phénomène de la fraude et contre toute tentative de fuite de sujets par voie électronique.

Il s’agit, entre autre, de mesures relatives au dépôt des téléphones portables et de tout moyen de communication à l’entrée des centres de déroulement des examens, ainsi que des brouilleurs mis à la disposition des annexes de l’Office national des Examens et Concours (ONEC) par le ministère de la Défense nationale (MDN).

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, avait indiqué que "ce genre de mesures coercitives de lutte contre la fraude "a démontré son efficacité et a permis de réaliser des résultats positifs ces dernières années, notamment avec la création de l’Organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication relevant du ministère de la justice, doté des moyens juridiques et réglementaires nécessaires".

M. Belabed a, par ailleurs, annoncé que "trois faux sujets de baccalauréat ont été publiés sur internet dans le but de perturber les élèves", ajoutant que "les services compétents ont identifié les personnes qui sont à l’origine de ces publications et qu’ils seront poursuivies en justice".

(Source : Algérie Presse Service, 16 juin 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)