twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Airtel Africa envisage d’ouvrir le capital d’Airtel Money à des investisseurs

vendredi 5 février 2021

La Covid-19 a accentué la consommation dans le secteur télécoms en Afrique. Airtel Africa veut en profiter. La société est actuellement en quête de fonds pour accroître sa présence sur ses différents marchés.

Airtel Africa, filiale du groupe télécoms indien Bharti Airtel, envisage une cession d’actions minoritaires dans Airtel Money, sa branche dédiée aux services financiers sur mobile. La société l’a annoncé vendredi 29 janvier 2021, lors de la publication de ses résultats financiers pour les neuf mois d’exercice clos le 31 décembre 2020 qui se sont traduits par un revenu en croissance de 21,6% par rapport à la même période en 2019. Soit 1,13 milliard USD.

« Le groupe est en discussion avec divers investisseurs potentiels en ce qui concerne d’éventuels investissements minoritaires dans Airtel Money. Des discussions sont en cours entre les parties et il ne peut y avoir aucune certitude de conclure une transaction ou de définir les conditions finales d’une transaction », a expliqué Airtel Africa.

La société est actuellement engagée dans une vaste opération de monétisation stratégique d’actifs qui lui permettront de lever suffisamment de fonds pour financer plusieurs projets, notamment la modernisation et l’extension de son réseau télécoms dans plusieurs marchés à fort potentiel. Lors d’un entretien accordé à Reuters le 29 janvier 2021, Raghunath Mandava, le président-directeur général de l’entreprise déclarait : « Nous avons une part de marché plus faible au Nigeria, au Congo, en RDC, en Tanzanie et au Kenya. Et nous nous concentrons actuellement entièrement sur ces pays afin de croître ».

Airtel Africa qui est conscient de l’élan de consommation des services télécoms induit par la Covid-19 en Afrique en 2020, veut en profiter. Comme ses concurrents, la société sait qu’en renforçant son empreinte réseau dans ses différents marchés, elle devrait enregistrer un volume important de nouveaux consommateurs qui lui garantiront également de nouveaux revenus.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 5 février 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)