twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : les négociations pour le rachat de Telkom par MTN actuellement au point mort

vendredi 14 octobre 2022

Commencés en juillet, les pourparlers entre MTN Group et Telkom semblaient aller bon train. Le 1er septembre, Telkom avait même déclaré qu’il espérait recevoir l’offre finale de rachat dans les deux mois.

Les pourparlers de MTN Group visant à racheter la société sud-africaine Telkom SA sont actuellement au point mort, selon des sources anonymes rapportées par Bloomberg le vendredi 14 octobre. Cette situation, apprend-on, est due à l’offre de rachat proposée par Rain à Telkom, autre société de télécommunications opérant sur le marché télécoms sud-africain.

Selon les sources, les négociations sur le prix et d’autres conditions ont été interrompues pour le moment, bien que MTN n’ait pas décidé de renoncer à l’accord. Les pourparlers pourraient reprendre si Telkom clarifie sa position sur l’offre de Rain, ont-elles déclaré.

C’est le 30 septembre dernier que Telkom a annoncé avoir reçu une offre de non contraignante du fournisseur de réseaux de données Rain qui souhaite se faire racheter en échange d’actions dans le capital de l’opérateur de réseau mobile. Telkom avait alors déclaré que son conseil d’administration évaluait la proposition et qu’il n’était pas encore en mesure d’exprimer un avis à ce propos.

Suite à ce communiqué, MTN qui est engagé depuis juillet dans des pourparlers en vue d’une éventuelle acquisition de Telkom s’est montré réticent. La société a déclaré qu’elle attendait une réponse détaillée de Telkom avant de se prononcer sur la question.

Si Telkom ignore l’offre de Rain et se laisse racheter par MTN, ce dernier sera propulsé à la tête du marché télécoms sud-africain avec notamment une croissance de sa couverture territoriale, de ses infrastructures et de sa part de marchés. Cependant, Telkom pourrait faire le choix inverse et racheter Rain. Cela lui permettrait de renforcer sa position sur le marché et de mieux s’équiper pour faire davantage de concurrence à MTN et Vodacom.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 14 octobre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik