twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : les autorités accusent Google de fausser la concurrence pour créer un monopole sur le marché publicitaire

samedi 16 juillet 2022

En 2021, la France a condamné Google à verser 220 millions d’euros d’amende. Le groupe avait favorisé ses propres services dans le secteur de la publicité en ligne, ce qui avait fait perdre des ventes d’espaces publicitaires aux médias. L’Afrique du Sud réagit à son tour.

En Afrique du Sud, la commission de la concurrence accuse Google de concurrence déloyale dans le secteur de la publicité. L’institution a accusé le géant du web d’agir ainsi pour s’assurer un monopole, après avoir examiné le marché local de la publicité pendant plus d’un an.

Le régulateur accuse notamment Google de se servir de son moteur de recherche, Google Chrome, présent par défaut sur de nombreuses marques de terminaux mobiles, pour guider les personnes cherchant à faire de la publicité vers ses propres offres. La commission a également demandé à Google de classer parmi ses offres publicitaires la possibilité pour ses clients de payer pour que sa plateforme apparaisse en premier lorsque certains mots sont recherchés. Pour le régulateur, cette offre de référencement prioritaire est un moyen détourné de faire de la publicité.

Ce n’est pas la première fois que Google est accusé de concurrence déloyale dans le secteur de la publicité en ligne. La France, la Belgique et les Etats-Unis, ont sanctionné à plusieurs reprises Google pour ce type de pratiques. En Afrique du Sud, le régulateur de la concurrence n’a pas encore annoncé sa décision concernant de possibles sanctions financières.

Servan Ahougnon

(Source : Agence Ecofin, 16 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik