twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : le ministère des Télécoms annonce la fusion de plusieurs entités publiques placées sous sa tutelle

mercredi 16 décembre 2020

Dans un souci de bonne gouvernance, plusieurs agences publiques intervenant dans le secteur des télécoms et du numérique feront l’objet d’une restructuration.

Le ministère des Communications et des Technologies numériques annonce la fusion de plusieurs entités dont elle assure la tutelle. C’est dans le cadre du plan de rationalisation annoncé l’année dernière par le président de la République et dont l’objectif est la réduction des dépenses de l’Etat et l’orientation des ressources disponibles pour le développement socioéconomique.

Selon le ministère, il est attendu entre autres la fusion de Sentech (fournisseur public de services de réseaux de communications électroniques au secteur de la radiodiffusion et des télécommunications) avec Broadband Infraco (fournisseur de connectivité nationale et internationale à haut débit) pour former une société d’Etat d’infrastructure à large bande.

L’Autorité des noms de domaine d’Afrique du Sud (Zadna), le Conseil du film et des publications qui assure la classification et la régulation des contenus, et l’Autorité indépendante des communications (Icasa) fusionneront pour former un seul régulateur. L’Agence du service d’accès universel aux télécoms devrait par contre être réorganisée en un Fonds du numérique appartenant à l’Etat.

La décision de fusion a été annoncée lundi 14 décembre par le ministère des Communications et des Technologies numériques, au terme d’une rencontre entre la ministre Stella Ndabeni-Abrahams et les directeurs généraux des diverses entités qui relèvent du portefeuille de son département.

(Source : Agence Ecofin, 16 décembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)