twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : le Cap-Occidental obtient des fonds pour étendre son infrastructure à haut débit

mercredi 4 mai 2022

La province du Cap-Occidental veut apporter la connectivité à haut débit dans tous ses villages et villes. Il y a quelques semaines, MTN avait annoncé un investissement de 51,1 millions $ dans son infrastructure à haut débit.

Le gouvernement du Cap-Occidental en Afrique du Sud a obtenu une subvention de 20 millions de rands (1,3 million USD) du gouvernement américain pour mener une étude de faisabilité visant à étendre l’infrastructure à haut débit dans la province. L’accord a été signé entre l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA) et le gouvernement provincial le mardi 3 mai, lors d’une cérémonie au Cap.

Le gouvernement du Cap-Occidental utilisera les fonds alloués pour explorer des solutions pour combler la fracture numérique et renforcer l’accès à Internet dans les communautés marginalisées et rurales. L’étude évaluera la viabilité économique et technique du déploiement d’une nouvelle infrastructure à haut débit dans la province, ainsi que les modèles potentiels de propriété et d’exploitation pour les futurs déploiements à large bande.

Ce partenariat rentre dans le cadre de l’objectif du gouvernement du Cap-Occidental de connecter chaque ville et village de la province à des réseaux haut débit abordables alors que la transformation numérique s’accélère sur le continent. Le projet fait partie d’une initiative de l’USTDA appelée Access Africa, qui vise à promouvoir le développement d’une «  infrastructure TIC inclusive, sécurisée et durable à travers l’Afrique  ». Il intervient quelques semaines après que l’opérateur de télécommunications MTN South Africa a annoncé un investissement de 51,1 millions USD dans ses infrastructures dans le Cap-Occidental dans le cadre du programme de modernisation de l’ensemble de son réseau sud-africain (MONZA).

«  L’amélioration de l’accès à la large bande, en particulier dans nos communautés les plus déconnectées, est un véritable moteur de croissance, et cette étude de faisabilité nous indiquera la meilleure façon d’y parvenir  », Alan Winde, Premier ministre du Cap-Occidental. Pour lui, cet investissement devrait notamment permettre de créer des opportunités d’emplois et de favoriser l’éducation.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 4 mai 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik