twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : la connexion du câble ACE aux centres de données de Teraco a porté sa capacité data à 100 Gbps

vendredi 2 juillet 2021

Les centres de données sont devenus un enjeu crucial pour le développement d’Internet en Afrique. Teraco qui en est conscient s’est associé à ACE. La société voit à travers cette collaboration une opportunité de développer son image de fournisseur de colocation hyperconnecté.

Le système sous-marin de fibre optique Africa Coast to Europe (ACE) est désormais équipé pour fournir une capacité data de 100 gigabits par seconde (Gbps). Ce saut qualitatif a été rendu possible grâce à la connexion de l’infrastructure télécoms aux trois centres de données de Teraco en Afrique du Sud. Michelle McCann, la responsable du département Interconnection and Peering de Teraco l’a révélé mercredi 30 juin, soulignant que cette interconnexion fait de Teraco et de l’Afrique du Sud une plaque tournante critique pour l’accès aux services numérique en Afrique subsaharienne.

« Les centres de données comme le nôtre agissent comme le hub neutre parfait pour l’interconnexion et l’échange de données. C’est ici que se rencontrent les rampes d’accès et les points de commutation de nombreux fournisseurs de cloud et opérateurs de réseau différents, et alors que les entreprises adoptent de plus en plus une infrastructure hybride, l’intégration et l’interconnexion entre les différents systèmes et plates-formes jouent un rôle beaucoup plus important », a expliqué Michelle McCann.

La connexion du câble sous-marin ACE aux centres de données de Teraco vient répondre à la demande en connectivité à haut débit qui croit sur le continent. Cette demande croissante des populations pour le haut débit avait d’ailleurs amené l’Internet Society, lors de la quatrième séance de la série sur le peering virtuel en Afrique, en novembre 2020, à inciter les points d’échange Internet à accentuer l’interconnexion et à investir davantage dans l’infrastructure Internet.

Avec une capacité data augmentée, le système ACE qui touche environ 410 millions de personnes, notamment en Afrique, soutiendra la fourniture rentable de services à haut débit pour l’éducation, la santé et d’autres services en ligne. Michelle McCann a affirmé qu’il permettra à Teraco de répondre au niveau de plus en plus exigeant de transit de données mondiales et de consolider sa position comme fournisseur de colocation et de connectivité en Afrique.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 2 juillet 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)