twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : l’Icasa a mis aux enchères de nouvelles licences de fréquences pour la 4G mobile

mardi 19 juillet 2016

Longtemps attendue, la mise aux enchères par l’Autorité indépendante des communications d’Afrique du Sud (Icasa) de nouvelles licences de fréquences télécoms pour la 4G mobile, a été lancée. L’opération concerne les fréquences de 700 MHz, 800 MHz et 2,6 GHz. D’après Paseka Maleka, le porte-parole de l’Icasa, le prix minimum pour participer aux enchères a été fixé à 3 milliards de Rands (209 700 000 dollars US), conformément au benchmark international. La licence a une durée de 15 ans.

Les offres des différents opérateurs intéressés sont attendues, au plus tard, le 04 août 2016. Les candidats qui auront été qualifiés pour la mise aux enchères, seront dévoilés au cours du mois de novembre prochain. La mise aux enchères des nouvelles licences de fréquences télécoms se déroulera au cours du mois de janvier 2017. Les entreprises déclarées adjudicataires des nouvelles licences, seront connues au cours du mois de mars 2017.

L’Icaca a justifié le lancement de la mise aux enchères de nouvelles licences de fréquences télécoms par la demande sans cesse croissante des Sud-africains en connectivité data. Dans un communiqué, publié le 15 juillet 2016, le régulateur télécoms soulignait que l’indisponibilité des fréquences pour la télécommunication mobile internationale, en Afrique du Sud, a suscité des contraintes et des défis dans la fourniture de services télécoms très haut débit dans le pays. Y répondre, au-delà d’apporter aux populations une expérience télécoms améliorée, permettrait aussi au gouvernement de réaliser, avec succès, le projet « South Africa Connect 2020 ».

Pour Shameel Joosub, le président directeur général de Vodacom, la décision de l’Icasa de procéder à une nouvelle mise aux enchères de licences de fréquences télécoms, constitue une « étape progressive majeure de l’économie nationale et de l’industrie des télécommunications. Il ne fait aucun doute qu’un meilleur accès aux fréquences donnera aux Sud-africains des vitesses plus rapides, un plus grand accès à la couverture LTE et, inévitablement, une baisse des prix de la data ».

(Source : Agence Ecofin, 19 juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)