twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : des centaines de sites télécoms de MTN et Vodacom hors service après des inondations

mercredi 13 avril 2022

Le vandalisme et les aléas climatiques sont les principaux problèmes auxquels sont confrontées les infrastructures des opérateurs télécoms en Afrique du Sud. Ces derniers investissent pour développer une certaine résilience contre ces problèmes qui perturbent la qualité des services fournis.

Des inondations dans la province du KwaZulu-Natal ont provoqué la fermeture de plus de 900 sites télécoms des opérateurs MTN et Vodacom. MTN a annoncé, mardi 12 avril, que 500 de ses sites de réseau dans la province ont été mis hors service. Du côté de Vodacom, quelque 400 tours ont été touchées et des infrastructures de fibre optique submergées.

Jacqui O’Sullivan, porte-parole de MTN SA, a expliqué que ces inondations ont provoqué des coupures de courant sur un grand nombre des sites, les privant d’électricité. «  Bien que nous disposions de batteries de secours sur de nombreux sites, ces batteries ont été épuisées  », a-t-elle ajouté. Byron Kennedy, porte-parole de Vodacom, a indiqué que les efforts de rétablissement des sites sont entravés par les graves dommages subis par les routes et par l’impossibilité d’accéder à certaines installations en raison des risques de chocs électriques.

Cette panne intervient alors que plusieurs régions de la nation arc-en-ciel sont touchées par de fortes pluies depuis le week-end dernier. Cela intervient environ un mois après que MTN a annoncé un investissement de 700 millions de rands (46,4 millions $) dans ses infrastructures dans le KwaZulu-Natal. Son rival Vodacom avait annoncé en octobre 2020 un investissement de plus de 320 millions de rands dans la province au cours de l’année financière 2020/2021. Ces différents investissements traduisent la volonté des opérateurs d’améliorer leur résilience face aux aléas climatiques et au vandalisme qui causent d’importants dommages aux infrastructures de réseau.

Cette situation aura un impact certain sur la disponibilité et la qualité des services télécoms fournis par les deux principaux opérateurs télécoms d’Afrique du Sud dans la province du KwaZulu-Natal et dans les régions environnantes. Selon M. Kennedy, certaines zones de la province «  connaissent actuellement des services mobiles intermittents  ». De plus, pour les opérateurs, cette panne nécessite des investissements supplémentaires pour le maintien et la réparation de leurs infrastructures.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 13 avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)