twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Vodacom, MTN, Cell C, Telkom, Rain et Liquid Telecom ont postulé pour les nouvelles fréquences

lundi 4 janvier 2021

La procédure d’acquisition de nouveaux spectres télécoms, ouverte en octobre 2020, est entrée dans la phase de la vente aux enchères. Les opérateurs les mieux-disants disposeront d’atouts pour améliorer les services et leurs revenus.

Le lundi 28 décembre – au terme de la période de manifestation d’intérêt accordée par l’Autorité indépendante des communications d’Afrique du Sud (Icasa) aux entreprises intéressées par l’acquisition de nouveaux spectres de fréquence télécoms à haut débit – six soumissions de candidature ont été enregistrées. Elles proviennent de Vodacom, MTN, Cell C, Telkom, Rain Networks et Liquid Telecom.

Considérées comme les principales forces actuelles du marché télécoms sud-africain, les six sociétés télécoms ont ainsi réservé leur place pour la seconde phase de l’opération d’acquisition des fréquences, qui est la vente aux enchères censée se tenir avant le 31 mars 2021. Un total de 34 lots a été composé à cet effet dans l’ensemble des bandes 700 MHz, 800 MHz, 2 600 MHz et 3 500 MHz.

Les nouvelles fréquences contribueront au développement du marché télécoms local et à la transformation numérique du pays, en facilitant l’accès d’un plus grand nombre de consommateurs à la connectivité de haute qualité sur laquelle sont adossés des services télécoms et numériques à forte valeur ajoutée. Pour les opérateurs télécoms, cette connectivité de haute qualité est le gage de revenus supplémentaires.

Keabetswe Modimoeng, le président de l’Icasa, a déclaré qu’au niveau du régulateur tout était prêt pour « que la libération du spectre et ce processus en général soient effectivement équitables, sur le plan de la procédure, et non discriminatoires ». Il a souligné que « l’Autorité reste déterminée à défendre cet important processus contre toute forme de litige » qui le retarderait et nuirait aux ambitions du gouvernement.

(Source : Agence Ecofin, 4 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)