twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Tous les signaux de télévision analogique seront coupés en décembre 2018

lundi 16 juillet 2018

En Afrique du Sud, le ministère des Communications a annoncé le 13 juillet que d’ici décembre 2018, tous les signaux de télévision analogique seront coupés. Ce qui devrait marquer la fin de la migration vers la télévision numérique terrestre. Pour mettre un coup d’accélérateur dans ce processus qui a accusé des retards énormes, le ministère des Communication qui supervise le processus a également annoncé l’entrée en service du Conseil consultatif sur la migration et dévoilé les noms des membres qui le constitue.

« La tâche immédiate du conseil est de conseiller le ministre sur le plan de commutation analogique, en collaboration avec le cabinet du premier ministre, y compris le compte à rebours avant décembre 2018, comme annoncé le mois dernier, et les mesures visant à accélérer la transition. L’adoption de la TNT par les citoyens. Les membres du Conseil consultatif resteront en fonction jusqu’à ce que la commutation analogique soit achevée dans le pays », explique le ministre sud-africain des Communications, Nomvula Mokonyane dans un communiqué.

La création de ce Conseil intervient dans un contexte de quasi tension entre les autorités sud-africaines et certaines localités, dont l’Etat libre, l’une des neuf provinces du pays, peuplée d’environ 2,8 millions d’habitants. En effet, le gouvernement qui qui accuse un énorme retard a manqué toutes les échéances de la TNT et souhaite mettre tout en œuvre pour ne pas manquer la prochaine échéance auto-imposée de juin 2019. De l’autre côté, des millions de foyers sud-africains n’ont pas encore, faute de moyen acheté des décodeurs (STB) pour la diffusion numérique. Dans le même temps, ils ne sont pas « assez pauvres » pour bénéficier des décodeurs gratuits mis à disposition par le gouvernement.

Comme solution probable, le ministère sud-africain des Communications a déclaré qu’il « appelle les habitants de l’Etat libre à commencer à demander la subvention ou à acheter l’équipement numérique pour qu’ils soient prêts et bénéficient d’une transmission ininterrompue avant la date de décembre ».

(Source : TIC Mag, 16 juillet 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)