twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Teraco lève près de 167 millions $ pour réaliser son nouveau centre de données

mercredi 3 février 2021

En 2020, Teraco s’est engagé à accentuer ses investissements dans l’infrastructure numérique en Afrique du Sud. La société qui jouit déjà d’une empreinte confortable dans le pays veut l’étendre à l’Afrique subsaharienne à travers de nouveaux projets.

La société Teraco Data Environments (Pty) Ltd, spécialisée dans la fourniture de centres de données neutres et de services cloud pour opérateurs, a levé 2,5 milliards de rands (167 millions USD) pour la construction de son nouveau centre de données basé à Ekurhuleni, à l’est de Johannesburg en Afrique du Sud. L’argent qui est le fruit d’un prêt syndiqué conduit par la banque Absa représente une partie des 250 millions USD que l’entreprise avait exprimés en 2020 comme besoin pour réaliser l’infrastructure technologique. Le solde sera financé sur fonds propres et réserves de Teraco.

Teraco affirme que le nouveau centre de données, baptisé JB4, sera le plus grand d’Afrique. Selon les prévisions de l’entreprise, sa construction devrait être achevée au premier trimestre de 2022. Il sera bâti sur une superficie de 50 000 mètres carrés et desservi par 80 MW d’alimentation électrique.

JB4 est la dernière extension de la plateforme de centres de données de Teraco en Afrique du Sud. Elle comprend déjà le Campus Isando JB1 / JB3, Bredell JB2, Rondebosch Cape Town CT1, Brackenfell Cape Town CT2 et Durban. La construction du JB4 cadre avec l’engagement pris par Teraco en 2020 d’accentuer ses investissements en Afrique du Sud pour répondre à la demande en services cloud qui se développe actuellement dans le pays et en Afrique subsaharienne. C’est également l’assurance de revenus confortables pour la société.

Dans son étude « Data Center Market in Africa - Industry Outlook and Forecast 2020-2025 », ReportLinker estime que la « taille du marché des centres de données en Afrique devrait dépasser les 3 milliards de dollars d’ici 2025 […] L’industrie des centres de données en Afrique a été témoin d’un intérêt constant de la part des principaux fournisseurs de services cloud mondiaux tels que AWS et Microsoft, ainsi que Huawei au cours des cinq dernières années ».

« La demande croissante de services basés sur le cloud et de solutions de centres de données modulaires parmi les entreprises, en particulier dans les PME et les agences gouvernementales, devrait stimuler le marché en Afrique. On s’attend à ce que plus de 70% des organisations opérant dans la région adoptent le cloud d’ici 2025 », souligne l’étude.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 3 février 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)