twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Telkom et Rain abandonnent les discussions sur un potentiel rachat

jeudi 12 janvier 2023

En septembre 2022, Rain a proposé de se faire racheter par Telkom alors que ce dernier était convoité par MTN. La société avait déclaré que son conseil d’administration évaluait la proposition et qu’elle n’était pas encore en mesure d’exprimer un avis à ce propos.

L’opérateur de télécommunications sud-africain Telkom ne rachètera pas pour l’instant son rival Rain, spécialisé dans la fourniture de réseaux de données. Les deux parties ont mis fin aux discussions engagées depuis quelques mois à cet effet, selon un communiqué de Telkom publié le mercredi 11 janvier.

«  Après des discussions initiales, mais avant toute diligence raisonnable, les parties ont décidé qu’une transaction appropriée n’est pas possible pour le moment  », peut-on lire dans le communiqué.

En septembre dernier que Telkom avait annoncé avoir reçu une proposition non contraignante de Rain qui souhaitait se faire racheter en échange de nouvelles actions dans le capital de l’opérateur de réseau mobile. Cette proposition est intervenue alors que MTN avait engagé depuis juillet des pourparlers avec Telkom en vue d’une potentielle acquisition. Ces discussions n’ont finalement pas abouti, notamment parce que Telkom n’était pas en mesure d’offrir à MTN des garanties pour entrer dans des négociations exclusives.

Si les discussions avaient abouti, le rachat de Rain devait permettre à Telkom de renforcer sa position sur le marché des télécommunications sud-africain et de mieux s’équiper pour faire davantage de concurrence à Vodacom et MTN. La société pourrait par exemple miser sur sa vaste infrastructure de fibre optique et sur l’expertise de Rain en matière de réseaux de données, notamment la 5G.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 12 janvier 2023)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik