twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Telkom annonce le lancement d’une plateforme pour les opérateurs de réseau mobile virtuel

mercredi 18 janvier 2023

La transformation numérique qui s’accélère en Afrique a mis en lumière la demande croissante en connectivité à haut débit et l’émergence de nouveaux modes de consommation numérique. En Afrique du Sud, les MVNO sont appelés à aider les opérateurs mobiles à répondre à ces besoins. L’opérateur de télécommunications Telkom South Africa a annoncé ce mercredi 18 janvier qu’il envisage de lancer une plateforme d’opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO) dans le courant de l’année. L’opérateur pourra donc accueillir sur son réseau ces opérateurs qui ne disposent pas d’infrastructures physiques et leur permettre de fournir des services télécoms comme le font déjà ses rivaux MTN et Cell C.

Telkom prévoit d’adopter une approche réfléchie pour soutenir des partenariats MNO-MVNO commercialement viables. «  Nous sommes convaincus que de tels partenariats contribueront à créer des emplois, à ouvrir la voie du secteur aux petits acteurs et, en fin de compte, à la croissance de notre économie numérique  », a déclaré Lunga Siyo, responsable chargé des consommateurs et des petites entreprises chez Telkom.

Le lancement de la plateforme d’activation de réseau mobile virtuel (MVNE) de Telkom est l’une des obligations des licences d’utilisation du spectre récemment acquises par les opérateurs télécoms sud-africains auprès de l’Autorité indépendante des communications d’Afrique du Sud (ICASA). C’est dans ce cadre que Vodacom a annoncé en novembre dernier qu’il était finalement prêt à accueillir des MVNO sur son réseau. Cell C a été pendant longtemps le seul opérateur de réseau mobile qui louait son réseau aux opérateurs de réseau mobile virtuel. MTN l’a rejoint en 2020.

En ouvrant son réseau aux opérateurs de réseau mobile virtuel, Telkom contribue à faciliter l’introduction de ce type d’opérateurs sur un marché sud-africain des télécommunications en pleine croissance. Cela devrait notamment permettre de répondre plus efficacement aux besoins croissants et de plus en plus variés des consommateurs. Cela devrait également garantir davantage de concurrence et des revenus supplémentaires pour les opérateurs de réseau mobile.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 18 janvier 2023)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik