twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Stella Ndabeni-Abrahams a quatre ans pour réduire de 50% le coût de la data

vendredi 11 décembre 2020

Faire de l’Afrique du Sud un champion du continent en termes de couverture et de prix de l’Internet haut débit, tel est l’objectif général confié par le chef de l’Etat à la ministre des Télécoms jusqu’en 2024. Elle a signé le contrat de performance détaillant les actions pour y parvenir.

La ministre sud-africaine des Communications et des Technologies numériques, Stella Ndabeni-Abrahams (photo), devra faire chuter de 50% le coût de l’accès à Internet à haut débit d’ici 2024. C’est l’une des missions qui figure dans l’accord de performance qu’elle a signé avec le président de la République Cyril Ramaphosa. Le document a été dévoilé mardi 8 décembre.

Le chef de l’Etat a signé des accords de performance avec tous les ministres de son cabinet, détaillant les objectifs qu’ils doivent atteindre. Ces contrats visent à renforcer les capacités de l’Etat et accroître la responsabilité des chefs de départements. Ils sont basés sur les objectifs contenus dans le cadre stratégique à moyen terme et rendus publics afin que le peuple sud-africain puisse demander des comptes à chaque ministre.

Parmi les missions que devra accomplir la ministre des Communications et des Technologies numériques figurent entre autres le renforcement des moyens de l’Autorité indépendante des communications (Icasa) pour lui permettre de libérer davantage de spectres 4G ; l’émission d’une orientation politique pour la 5G d’ici décembre 2021 ; l’accès de 80% de la population à Internet d’ici 2024 ; la modification de la loi sur les communications électroniques pour résoudre les problèmes de concurrence.

Cyril Ramaphosa voudrait que l’Afrique du Sud figure parmi les meilleurs marchés du continent en termes de couverture et de tarification du gigaoctet de données d’ici 2024.

(Source : Agence Ecofin, 11 décembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)