twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : NTT annonce un centre de données à Johannesburg et amorce son expansion en Afrique

jeudi 27 octobre 2022

L’Afrique du Sud abrite déjà plus d’une cinquantaine d’infrastructures de stockage de données et de colocation, appartenant à de grandes firmes telles que Microsoft, ADC, Amazon, Teraco, Huawei. Elles sont principalement installées à Cape Town, Johannesburg, Durban, Midrand et Port Elizabeth.

La société NTT Ltd, spécialisée dans la fourniture d’infrastructures et de services informatiques, a annoncé le mercredi 26 octobre la construction d’un centre de données à Johannesburg, en Afrique du Sud. Cette infrastructure disposera, à terme, d’une capacité de 12 MW pour une couverture totale de 6 000 m².

Grâce à son nouveau centre de données, NTT entend fournir des services TIC aux hyperscalers et aux entreprises. La société prévoit d’accélérer l’empreinte de ses centres de données à Johannesburg et dans d’autres villes africaines pour soutenir l’économie numérique sur le continent au cours des prochaines années.

«  Notre présence en Afrique est sous-tendue par l’importante évolution numérique que nous observons sur le continent. Les entreprises qui fournissent de nouveaux services numériques ont besoin d’un espace de centre de données à haute densité de puissance, d’une connectivité mondiale, de la neutralité des opérateurs, d’un accès au réseau en nuage et d’une assistance sur site pour s’assurer qu’elles peuvent continuer à se développer  », explique Michael Abendanon, responsable de la division Global Data Centers EMEA pour la région MEA (Moyen-Orient et Afrique) chez NTT Ltd.

La construction du premier centre de données de NTT en Afrique intervient dans un contexte marqué par une concurrence accrue sur le marché africain des centres de données, en pleine croissance. Cette croissance stimulée par la forte demande en connectivité à haut débit et en services cloud, ainsi que par l’accélération de la transformation numérique sur le continent attire les investissements des entreprises locales et étrangères.

Il faut préciser que l’Afrique du Sud fait partie des principaux marchés du cloud africains. Selon le rapport «  South Africa Data Center Market - Investment Analysis & Growth Opportunities 2021-2026  », l’investissement sur le marché des centres de données en Afrique du Sud devrait dépasser la barre des 3 milliards USD d’ici 2026 alors que le marché était évalué à seulement 1,3 milliard USD en 2020.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 27 ocotbre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik