twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Mama Money facilite le transfert d’argent à moindre coût vers plus de 50 pays dans le monde

mardi 11 octobre 2022

Selon la Banque mondiale, l’Afrique du Sud est le pays le plus cher pour envoyer des fonds de faible valeur vers les pays voisins. Il est de l’ordre de 18,69% contre 8,9% pour la moyenne mondiale. Cette situation a amené des tech entrepreneurs à mettre en place une solution viable.

Mama Money est une solution fintech développée par une jeune pousse sud-africaine du même nom. Elle permet d’envoyer de l’argent dans plus de 50 pays d’Afrique, d’Asie et d’Europe à des prix compétitifs. La start-up, basée au Cap, a été fondée en 2013 par Mathieu Coquillon et Raphael Grojnowski.

« Nous voulons créer une entreprise qui s’attaque à un problème social, à savoir le coût élevé des transferts d’argent pour les personnes à faibles revenus. En tant qu’entreprise, plutôt que d’être motivée par le profit, notre modèle consiste à minimiser le profit. De plus, si l’ensemble du marché réduit ses coûts de commission, alors nous aurons atteint notre objectif », ont déclaré les fondateurs.

La solution dispose d’une application mobile accessible sur Android et sur iOS. On peut ainsi, depuis un smartphone, effectuer diverses transactions financières. Après téléchargement, il faudra également téléverser votre pièce d’identité. Il peut s’agir du passeport, de la carte d’identité étrangère, de la carte d’identité sud-africaine ou encore d’un document de réfugié ou d’asile. L’inscription se finalise par la prise d’un selfie clair. L’activation du compte peut prendre 24 heures.

Outre l’application, Mama Money dispose également d’un code USSD. Les populations peuvent effectuer leurs transactions même si elles ne possèdent pas de smartphone. La fintech pratique des tarifs avantageux et les diverses opérations financières sont garanties par la South African Reserve Bank.

En Afrique, elle est présente au Botswana, au Cameroun, en République démocratique du Congo, en Éthiopie, au Ghana, au Kenya, au Malawi, au Mozambique, au Nigeria, au Rwanda, au Sénégal, en Somalie, en Tanzanie, en Ouganda, en Zambie et au Zimbabwe. L’application a déjà été téléchargée plus de 500 000 fois sur le Play Store d’Android. En 2019, Mama Money a remporté le premier prix de la meilleure fintech lors de la cérémonie annuelle des Southern Africa Startup Awards à Johannesburg.

Adoni Conrad Quenum

(Source : WeAreTechAfrica, 11 octobre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik