twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : Cell C prépare le déploiement de la 5G

vendredi 17 juin 2022

En mars 2022, le régulateur des télécommunications d’Afrique du Sud a organisé la vente par adjudication des fréquences du spectre télécoms à haut débit. Tous les principaux opérateurs en ont eu pour leur compte. La course à l’ultra haut débit est relancée.

L’opérateur de télécommunications sud-africain Cell C envisage d’ajouter la technologie mobile de cinquième génération (5G) à son réseau. Schalk Visser, directeur de la technologie de Cell C qui a déclaré à la presse locale que les plans étaient en cours pour le déploiement de la technologie.

La société, apprend-on, est actuellement en pourparlers avec ses partenaires d’infrastructure pour déployer la 5G. Toutefois, la date du lancement commercial de la technologie n’a pas été dévoilée. Cette annonce intervient trois mois après la vente aux enchères des fréquences du spectre télécoms à haut débit d’Afrique du Sud. Cell C s’en est sorti avec 10 MHz dans la bande de 3 500 MHz pour 288 millions de rands (18 millions USD).

En octobre 2021, Cell C a indiqué qu’elle avait fait passer près de 40 % de son réseau au vRAN (virtual Radio Access Network). Ce qui lui permet d’exécuter ses fonctions en bande de base sous forme de logiciel sur le matériel d’autres opérateurs de réseau. Cell C a poursuivi sa mise à niveau, la transition vers le vRAN étant achevée à près de 50 %. Ces mises à niveau faciliteront à la société l’extension de la 5G à travers le pays.

Les investissements de Cell C dans l’ultra haut débit interviennent dans un contexte marqué par l’accélération de la demande en connectivité à haut débit, à travers le continent, soutenue par la transformation numérique et les nouveaux modes de consommation digitale des populations. Une fois déployée, la 5G devrait permettre à la société télécoms de fidéliser ses abonnés en leur fournissant de la connectivité ultra rapide et d’en séduire de nouveaux. Cela lui permettra d’agrandir son parc d’abonnés et d’améliorer ses revenus.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 17 juin 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)