twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique : Télécommunications - Le téléphone et l’internet percent timidement dans le continent

lundi 18 janvier 2016

Comparés aux pays développés, les pays en développement accusent du retard dans l’accès au téléphone et à l’internet. On estime que 73% des africains du sud du Sahara ont un téléphone contre 98% dans les pays à revenu élevé.

Selon un rapport de la Banque mondiale sur le dividende numérique, on apprend que le mobile fait une avancée notable dans les mœurs. En effet, on estime qu’en en moyenne, 8 personnes sur 10 possèdent un téléphone mobile dans les pays en développement, et cette proportion ne cesse d’augmenter. Même dans le quintile inférieur de la population, près de 70 % disposent d’un portable. C’est en Afrique subsaharienne que le taux de pénétration de la téléphonie mobile est le plus faible, à savoir 73 %, contre 98 % dans les pays à revenu élevé.

Cependant, souligne le rapport, l’adoption de l’internet accuse un retard considérable : 31 % seulement de la population des pays en développement y avaient accès en 2014, contre 80 % dans les pays à revenu élevé. La Chine a le plus grand nombre d’internautes, suivie par les États-Unis. L’Inde, le Japon et le Brésil complètent le top cinq de ce classement. Considéré du point de vue du nombre d’internautes, le monde apparaît plus égalitaire que lorsqu’on l’envisage sous l’angle des revenus, ce qui illustre la mondialisation rapide de l’internet.

Le rapport conclut que les avancées dans le domaine de l’information et de la communication ne seront pleinement profitables que si les pays continuent à améliorer leur climat des affaires, investissent dans l’éducation et la santé de leurs populations, et s’emploient à promouvoir la bonne gouvernance.

Pathé Touré

(Source : Le Journal de l’éonomie sénégalaise, 18 janvier 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)