twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique Télécom, bientôt en bourse, lutte contre le désert numérique sur le continent

vendredi 6 juillet 2012

La récente levée de fonds, soit un million d’euros injectés au profit du développement et de la valorisation de la société auxerroise Afrique Télécom, devrait influer sur les performances de cette dernière à très court terme au plan du chiffre d’affaires. Profitant de la manne financière de la société d’investissement parisienne, Arkéon Gestion, la TPE de l’Yonne s’est octroyée de nouvelles ressources pour porter son ultime produit de référence, le « Space DSL », vers l’ensemble des territoires africains déjà sensibilisés à la haute technologique du haut débit. Connecter le continent noir au monde entier demeure un défi prioritaire pour tous les opérateurs de télécommunication. Les besoins des 54 pays africains apparaissent immenses. Quant aux infrastructures, elles ont le plus souvent du mal à suivre. Or, depuis Auxerre, Afrique Télécom a su relever le challenge de manière progressive. Il y a peu, la TPE de 13 collaborateurs a mis sur le marché une nouvelle gamme de services par satellite : ce fameux « Space DSL », une connexion haut débit de type ADSL venant de l’espace.

A l’aide de petites antennes paraboliques, les liens à Internet sont disponibles sur 100 % du territoire, permettant à chacun l’accès au réseau à moindre frais. La politique tarifaire de ces solutions Space DSL a été étudiée spécifiquement en prenant en compte les particularismes financiers de l’Afrique. Ce service à forte plus-value technologique est donc accessible sans abonnement mais à partir d’un service en carte prépayée. 98 % des utilisateurs de GSM africains choisissent ce mode de paiement en Afrique où il y a très peu de systèmes d’abonnement... Plébiscitée la saison dernière par OSEO en qualité d’entreprise innovante, Afrique Télécom sait qu’elle dispose désormais d’un concept technologique insolite (une première mondiale qui lui a value aussi de recevoir le prix Deloitte Technology Fast 50 en 2011) et avant-gardiste sur le marché. Ce kit d’accès Internet, vendu avec sa parabole, ne coûte que 750 euros en Afrique une fois dédouané. C’est-à-dire dix fois moins cher que le système classique VSAT et leurs grosses antennes paraboliques !

Un prévisionnel de 10 millions d’euros d’ici 3 ans !

La commercialisation de ce nouveau produit va permettre à Afrique Télécom de combler un vide. Quelques mois à peine après la sortie du Space DSL, la PME d’Auxerre tire déjà les premiers enseignements au niveau de ses ventes sur le continent noir. 500 appareils ont été écoulés vers les pays francophones. Il lui aura fallu près de cinq ans pour obtenir des résultats quasi similaires avec l’ancien modèle de parabole (VSAT) et ses 700 exemplaires vendus ! Ces chiffres augurent d’excellentes perspectives pour la société, apparue en 2004. Aujourd’hui, elle pèse 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires. Mais, d’ici trois ans, Philippe Tintignac, le PDG de la SARL, espère dépasser les dix millions d’euros à la clé ! Cinq embauches supplémentaires, en cours de tractation, renforceront d’ici peu le dispositif technico-commercial de la structure. L’effectif sera ainsi porté à treize personnes dans un premier temps. L’introduction en bourse, à la rentrée, sur le marché libre (Euronext) sera un accélérateur de croissance pour la TPE qui a été portée par sa soeur jumelle, Internet Point, fondée par Philippe Tintignac dès 1996.

Réduire la fracture numérique en Afrique

A cette époque, le premier fournisseur de solutions Internet pour l’Yonne ne rayonnait que sur le giron départemental. Soutenu par des business angels de Paris à hauteur de 200 000 euros de fonds supplémentaires, l’entrepreneur auxerrois choisit alors la tangente et crée une seconde société en janvier 2005, Afrique Télécom. Cette structure se donne comme ambition de conquérir le marché africain en développant des solutions haut débit accessibles à tous, professionnels et particuliers compris. C’est le démarrage de la belle aventure. Celle-ci sera confortée quelques mois plus tard lorsque Philippe Tintignac rejoindra le club plutôt hermétique des sociétés françaises investisseuses en Afrique. Ce groupement réalise aujourd’hui 75 % de son chiffre d’affaires sur le continent noir. Une centaine d’entreprises le compose dont les poids lourds de l’économie française comme Total, GDF, Lafarge, Spie, Bolloré ou le groupe Accord. Afrique Télécom en devient membre à part entière, devenant ainsi l’une des très rares PME de Bourgogne à disposer des avantages de ce puissant réseau d’affaires... Visionnaire, adepte de la création de valeurs ajoutées pour ses clients, le PDG de l’entreprise icaunaise de 55 ans souhaite réduire le fossé numérique qui ne cesse de se creuser entre l’Afrique et le reste du monde. Il se donne tous les moyens pour y parvenir en proposant l’accès à la richesse intellectuelle et à la connaissance. Un challenge qui n’est pas prêt de lâcher !

(Source : Yyonne Développement, 6 juillet 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)