twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique : L’accès à Internet pour mieux combattre l’épidémie de COVID-19

mardi 28 avril 2020

Internet est devenu un outil indispensable de communication et d’information dans l’avènement de la pandémie de coronavirus. Dans le contexte des mesures de confinement, la connectivité à Internet est essentielle pour que l’économie continue de fonctionner et pour que l’interaction sociale virtuelle continue.

Contrairement aux pays développés, l’accès à Internet en Afrique est confronté à un certain nombre de défis. Outre l’accès et les coûts, certains des principaux défis de cette pandémie comprennent le transfert de données et la congestion, car la majorité des personnes restent à la maison et utilisent Internet ; dans la mesure du possible la fréquentation scolaire, les rendez-vous chez le médecin et d’autres services ont lieu en ligne.

Le coût de la tarification du haut débit d’internet pour les données de 1Go varie de 34,25 $ en Guinée équatoriale, le plus élevé, à 0,98 $ au Soudan, le plus bas. À travers l’Afrique, le coût moyen pour seulement 1Go de données est de 7,12% du salaire mensuel moyen, ce qui limite l’accessibilité pour les personnes les plus vulnérables. Les gouvernements doivent prendre d’urgence des mesures pour accroître l’accès à Internet.

Prix du haut débit mobile groupé, PPA $, 2019

Un forfait haut débit mobile à haute utilisation, qui est comprise de 140 minutes de voix, 70 SMS et 1,5 Go de données, coûte en moyenne un peu moins 40 dollars américains de pouvoir d’achat termes de parité (PPP), bien qu’il existe une différence significative entre les pays développés (31PPP $) et PMA (45 PPP $).

Un forfait à faible utilisation de 70 minutes de voix, 20 SMS et 500 Mo de données a un prix moyen de 25 PPP $, avec très peu de différence entre les pays développés, les pays en développement et les PMA.

La région de la CEI a les prix les plus bas, tandis qu’en Afrique, les forfaits haut débit mobile sont les plus chers.

Le Centre des Objectifs du Développement Durable pour l’Afrique (CODD/A) appelle les gouvernements à prendre les mesures suivantes :

  • Réduire les taxes sur les frais Internet et engagez les fournisseurs de services Internet afin que davantage de personnes puissent accéder à Internet à des prix plus bas.
  • Faciliter la création de plates-formes d’enseignement en ligne (e-learning) pour l’apprentissage en ligne pour les étudiants ou utiliser le mode mixte comme la télévision et la radio en fonction de la situation spécifique du pays.
  • Publier des directives pour une utilisation responsable et rationnelle des réseaux de télécommunications et d’Internet afin d’atténuer la congestion.
  • Émettre des conseils aux consommateurs sur la manière de garantir une connectivité de qualité optimale pendant la pandémie.
  • Investir dans la télésanté et les télé-soins pour réduire les déplacements des patients.

(Source : The Sustainable Development Goals Center for Africa, 28 avril 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)