twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afripedia : un partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie et l’Institut français pour développer Wikipédia en Afrique

lundi 18 juin 2012

Une convention a été signée le 15 juin 2012 entre Wikimédia France, l’Institut français et l’Agence universitaire de la Francophonie afin de lancer un programme commun autour de Wikipédia en Afrique francophone : Afripedia.

Afripédia vise à favoriser le « développement numérique » de l’Afrique. Alors que l’essentiel des contributions sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia est aujourd’hui le fait de contributeurs du Nord, l’Institut français, l’Agence universitaire de la Francophonie et Wikimédia France souhaitent faciliter, en Afrique, la consultation hors ligne de Wikipédia ainsi que la production d’articles consacrés à l’Afrique et rédigés par des contributeurs africains. Le projet prévoit également des formations à l’utilisation de l’encyclopédie et à la production de contenus sur les projets Wikimédia.

Basé sur les technologies de diffusion hors-ligne de Wikipédia développées par Kiwix, le projet se déroulera en plusieurs phases :

- développement logiciel pour générer des versions hors-ligne de Wikipédia (et ensuite d’autres projets wikimédia tels que le Wiktionnaire) de façon régulière et facilitée, puis une solution de téléchargement de ces versions accessible au plus grand nombre, sans difficultés techniques

- intégration de ces versions hors-ligne sur des clés USB fonctionnant sur un mini-ordinateur extrêmement économe en énergie, sans écran et sans clavier, diffusant le contenu de la clé par wifi hors-ligne (le contenu de la clé est accessible simplement en se connectant par wifi sur le réseau ainsi généré, sans qu’il soit besoin de connexion internet)

- installation de ce dispositif et formation au sein des campus numériques francophones du réseau de l’AUF afin de favoriser la consultation de Wikipédia sans les contraintes de l’accès à un débit internet suffisant

- formation à la contribution sur Wikipédia, en français et dans les langues locales des lieux d’implantation

- après un premier déploiement à l’automne 2012 dans une vingtaine de campus numériques de l’AUF, le projet sera évalué et déployé à plus grande échelle en 2013 si ses résultats sont bons.

Dans le cadre des missions de l’association Wikimédia France, il nous semble essentiel de promouvoir l’accès et la production de connaissance libre, en français et dans les langues locales, sur des territoires qui sont en plein développement de l’accès au numérique mais manquent pour l’instant de communauté wikimédienne active. Nous soutiendrons donc également la formation de communautés de contributeurs dans les différents pays concernés.

L’Institut français est l’opérateur du ministère des Affaires étrangères pour l’action culturelle extérieure de la France. À travers son département Langue française, l’Institut français œuvre en faveur de l’attractivité et de la diffusion de la langue française dans le monde. Il assure notamment le développement de l’enseignement de la langue et de la culture françaises au niveau secondaire et universitaire.

L’Agence universitaire de la Francophonie rassemble 786 institutions d’enseignement supérieur et de recherche dans 98 pays, sur les cinq continents utilisant le français comme langue d’enseignement et de recherche. Elle a pour mission de contribuer à la solidarité entre les établissements universitaires francophones et au développement d’un espace scientifique en français dans le respect de la diversité des cultures et des langues.

Créée en 2004, Wikimédia France a pour objectif de soutenir, en France, la diffusion libre de la connaissance et notamment les projets hébergés par la Wikimedia Foundation comme l’encyclopédie Wikipédia, la médiathèque Wikimedia Commons, le dictionnaire Wiktionnaire et plusieurs autres projets liés à la connaissance.

(Source : Afripédia, 18 juin 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)