twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afriex, la plateforme de transfert d’argent adossée sur la Blockchain, lève 10 millions $ pour s’étendre au Nigéria

jeudi 28 avril 2022

Un mois après sa dernière mobilisation de fonds, la Fintech Afriex obtient des financements supplémentaires. Désormais valorisée à 60 millions $, l’entreprise compte renforcer son activité au Nigéria, son marché principal.

La Fintech nigériane Afriex a levé un cycle de financement de série A, de 10 millions $. L’opération annoncée ce 25 Avril, permet à Afriex d’atteindre une valorisation de 60 millions $. La levée de fonds a été dirigée par Sequoia Capital China et Dragonfly Capital avec la participation d’un groupe d’investisseurs. Elle permettra à la plateforme nigériane de transfert d’argent adossée sur la technologie Blockchain, d’étendre ses opérations au Nigéria, son principal marché d’exploitation. « Afriex sera en mesure de donner aux Africains un lieu ou stocker leur argent, et qui ne fluctue pas et qui n’est pas autant impacté par des forces extérieures comme les devises actuelles », assure Tope Alabi, co-fondateur de la Fintech Afriex.

En mars dernier, Afriex avait déjà levé un financement de 1,2 million $ pour développer sa plateforme de transfert de fonds à travers l’Afrique et renforcer son équipe de travail.

La fintech basée au Nigéria et aux Etats-Unis a construit son activité sur des stablecoins, une cryptomonnaie adossée à des actifs de réserve. La plateforme de transfert de fonds cryptographique assure les paiements transfrontaliers vers et en direction de plusieurs pays africains, en réduisant le temps et les frais d’envoi.

La société, cofondée par Tope Alabi et John Obirije en 2019, traite plus de 5 millions $ de transferts mensuels. Elle affirme avoir augmenté sa clientèle de 500 % au cours des six derniers mois. Afriex qui se concentre principalement sur son activité de transfert d’argent pourrait diversifier ses offres de services dans les prochains mois, en s’associant à d’autres acteurs des services financiers au Nigéria.

Chamberline Moko

(Source : Agence Ecofin, 28 avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)