twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Africell peut désormais lancer ses services télécoms en Angola

jeudi 4 février 2021

Huit mois après l’obtention de la 4e licence mobile d’Angola, Africell s’est mis en règle avec l’Etat. La société a obtenu les documents légaux qui lui permettent de rejoindre Movicel, Unitel et Angola Telecom sur le marché.

L’opérateur de téléphonie mobile Africell peut déjà lancer ses services télécoms en Angola. Mercredi 3 février 2021, la société a annoncé la signature à cet effet de son contrat de concession pour la fourniture de services de communications électroniques avec l’Institut national des communications (Inacom). L’investissement d’Africell en Angola cadre avec les plans d’expansion du groupe télécoms en Afrique.

Selon Ziad Dalloul, fondateur et président exécutif du groupe Africell, « l’Angola est l’une des destinations d’investissement les plus attrayantes en Afrique subsaharienne et un leader africain, c’est pourquoi nous considérons cela comme la prochaine étape logique pour Africell alors que nous continuons d’étendre notre réseau et d’approfondir notre empreinte à travers le continent ».

La formalisation des relations entre Africell et le régulateur télécoms intervient huit mois après que l’entreprise a remporté l’appel d’offres public pour la quatrième licence de télécommunications en Angola, pour laquelle elle était seule candidate. Le pays devient ainsi le cinquième marché où opérera Africell, après l’Ouganda, la Sierra Leone, la Gambie et la République démocratique du Congo.

Africell qui pense se lancer officiellement sur le marché à la mi-2021, promet aux consommateurs un réseau à haut débit et des services à petits prix pour répondre efficacement à la demande en connectivité qui se développe dans le pays depuis la Covid-19. Africell viendra relever le niveau de concurrence sur un marché où bataille déjà Movicel, Unitel et Angola Telecom. Au cours des cinq prochaines années, l’entreprise estime qu’elle contribuera à la création de 6 500 emplois dans le pays.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 4 février 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)