twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Africa Data Centres obtient un financement de 83 millions $ des États-Unis pour son expansion en Afrique du Sud

mardi 23 août 2022

Le soutien des USA devrait permettre à Africa Data Centres d’élargir l’empreinte de ses centres de données dans d’autres pays africains. Ce qui lui permettra de répondre plus efficacement à la forte demande sur le marché africain des centres de données, en pleine croissance.

Africa Data Centres (ADC), la filiale de Cassava Technologies Group spécialisée dans la construction et l’exploitation de centres de données, a obtenu un décaissement de 83 millions USD de l’agence américaine de financement du développement international (DFC). Annoncé la semaine dernière, ce premier investissement devrait permettre à la société de poursuivre l’expansion de son réseau de centres de données en Afrique du Sud.

Ce premier décaissement fait partie d’un investissement de 300 millions USD de la DFC annoncé en décembre 2020 et visant à soutenir la stratégie d’expansion africaine d’ADC. La société qui veut surfer sur l’accélération de la transformation numérique sur le continent envisage notamment de construire des centres de données dans dix des plus grandes capitales économiques d’Afrique, dont Abidjan, Accra, Lagos, Le Caire et Casablanca. En septembre 2021, elle a annoncé un investissement de 500 millions USD, sur une période de deux ans, pour construire 10 centres de données dans une dizaine de pays africains.

«  L’investissement de DFC dans Africa Data Centres contribue à étendre l’infrastructure critique des technologies de l’information et des communications en Afrique du Sud, au Kenya et dans d’autres pays de la région. La mise en place de réseaux de technologies de l’information sécurisés et fiables permettra de favoriser le développement et la croissance économique dans toute l’Afrique  », a expliqué Scott Nathan, directeur général de la DFC.

Selon le rapport «  South Africa Data Center Market - Investment Analysis & Growth Opportunities 2021-2026  », l’investissement sur le marché des centres de données en Afrique du Sud devrait atteindre 3 milliards USD d’ici 2026, alors qu’il était évalué à seulement 1,31 milliard USD en 2020. Cela représente un taux de croissance annuel composé de 15,17 % sur la période 2021-2026. Par ailleurs, l’adoption du cloud devrait croître jusqu’à 25 % par an et générer des revenus pouvant atteindre 1,5 milliard $ d’ici 2024.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 23 août 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik